Stop au gaspillage alimentaire : comment économiser 5.000 €

10/10/18 à 13:00 - Mise à jour à 12:32

Source: Plusmagazine

Faire la chasse au gaspi', gagner 5.000 € et sauver la planète (enfin y participer un peu), c'est possible !

Stop au gaspillage alimentaire : comment économiser 5.000 €

Le Feed Truck pour sensibiliser à la gravité du gaspillage alimentaire. © iStockPhoto

En Belgique, chaque personne gaspille en moyenne 345 kilos de nourriture par an. Jusqu'au 21 octobre, une asbl organise un challenge pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Plus d'infos sur ce challenge sur cette page Facebook. Et de montrer en exemple une famille de quatre personnes qui a réussi à économiser 5.000 € sur une année en gérant intelligemment le contenu de son réfrigérateur. En outre, si ne plus gaspiller c'est rentable, c'est aussi être plus respectueux de l'environnement. Car il faut bien fabriquer, transporter et puis traiter toutes les marchandises non consommées et donc mises... à la poubelle.

"À consommer de préférence avant le"

Si la sécurité alimentaire doit demeurer une priorité pour éviter les intoxications, des produits sont néanmoins mis au bac par méconnaissance des indications. La phrase "à consommer de préférence avant le" ne précise que la limite d'utilisation optimale d'un produit. Il ne sera donc pas impropre à la consommation après la date butoir, mais ses qualités gustatives ne seront plus garanties par le fabricant. Un exemple ? Les produits laitiers fermentés non ouverts de type yogourt, s'ils ont été correctement conservés, peuvent encore être consommés plusieurs semaines après la date optimale. Le goût sera peut-être un rien plus acide. Et encore... Autres exemples : Le chocolat, les conserves, les biscuits ou le lait UHT dans leur emballage peuvent très bien être consommés plusieurs semaines après la date de péremption idéale.

Stop au gaspillage alimentaire : comment économiser 5.000 €

© Getty Images/iStockphoto

"À consommer jusqu'au"

Mais attention si la mention indique "à consommer jusqu'au", ce date correspond à la date limite de consommation. C'est particulièrement vrai pour des produits frais comme le poisson, la viande, les charcuteries, les légumes découpés, les salades prêtes à l'emploi, etc. Pas question de tenter le diable...

Planifier ses achats

Il faut idéalement planifier ses achats pour éviter le gaspillage. Une liste de courses permet d'effectuer moins d'achats impulsifs. Les commissions se font en moins grande quantité, le plus souvent en fonction du contenu du frigo, tout en prêtant attention aux dates de péremption.

L'art d'accommoder les restes

Ne plus gaspiller, c'est aussi exploiter toutes les ressources de son frigo et remettre au goût du jour les recettes de nos grands-mères. Il reste des pommes de terre ? Pourquoi ne pas les rissoler ou en faire de la purée. Du riz ? C'est délicieux le riz sauté. De la viande ? Pensez aux salades froides. Les enfants adorent aussi le pain perdu comme dessert... Mais attention, les restes doivent être mangés dans les deux jours et réfrigérés ou congelés maximum deux heures après leur cuisson (une heure par temps chaud). Derniers conseils : ne réchauffons les restes qu'une seule fois et ne les mélangeons pas avec des denrées fraîches. Des idées de recettes ici.

En savoir plus sur:

Nos partenaires