Sécuriser son habitation à moindre coût

29/01/19 à 11:00 - Mise à jour à 10:39

Source: Plusmagazine

Les voleurs cherchent surtout la simplicité et la rapidité. Compliquez-leur la tâche ! Prenez rendez-vous avec un spécialiste en techno-prévention.

Sécuriser son habitation à moindre coût

© Getty Images/iStockphoto

De très nombreuses zones de police (renseignez-vous auprès de la vôtre) proposent gratuitement les services d'un conseiller en techno prévention (un policier ou un fonctionnaire communal spécifiquement formé à la prévention des vols). Ce service est offert aux citoyens afin de prévenir les vols, principalement dans les habitations. Dans la pratique, un spécialiste de la zone de police va effectuer une visite de la maison et détailler les mesures préventives appropriées. Son objectif premier : prévenir et surtout ralentir l'action des malfaiteurs, en particulier à l'arrière de la maison. De fait, les statistiques démontrent que 70% des faits sont commis à l'arrière de l'habitation.

Le voleur abandonne après 6 minutes

Il faut retarder l'action des voleurs. Et selon les conseillers en techno prévention, il existe des solutions alternatives et/ou complémentaires au système d'alarme.* Pourquoi ? Car un cambriolage se joue en peu de temps. En moyenne, après six minutes de tentatives vaines, les cambrioleurs abandonnent souvent. Donc, retarder de quelques minutes seulement la tâche des voleurs peut s'avérer efficace. C'est dans cet état d'esprit que les conseillers en techno prévention vont mettre l'accent sur les points faibles de l'habitation. Et cela concerne souvent les châssis. Les cambrioleurs emploient volontiers une petite perceuse à main, une chignole, afin de forer le châssis sans faire de bruit.

Nouvelle construction

À partir de ce constat, que faire ? Ceux qui construisent ou rénovent ne doivent plus hésiter à dépenser quelques euros supplémentaires pour installer des châssis de sécurité. Ils ralentissent grandement l'effraction grâce à de la quincaillerie munie d'ergots à tête de champignon. Le vitrage de sécurité, aussi appelé verre feuilleté, peut également être envisagé pour les fenêtres facilement accessibles.

Et pour les châssis existants ?

Certains petits verrous qui ne coûtent qu'une dizaine d'euros permettent de renforcer un châssis au rez-de-chaussée d'une habitation. Assuralia, l'Union des assureurs, conseille aussi de fixer des verrous d'appoint aux fenêtres. S'il s'agit d'une fenêtre coulissante, "posez une barre sur le rail entre la partie fixe et la partie mobile de la fenêtre afin qu'elle ne puisse pas s'ouvrir. Bloquez les roulettes de la porte de garage (basculante ou sectionnelle) de manière à empêcher sa remontée, par exemple au moyen d'une barre de fer."

A l'entrée

Les portes d'entrée seront sécurisées par un cylindre de sécurité, une serrure multipoints résistante. Il faut être particulièrement attentif à son cylindre de porte. Il ne doit pas dépasser de plus de deux millimètres. Il s'agit clairement d'un point faible à sécuriser si besoin. Il faut alors placer une rosace de sécurité. Les habitants peuvent aussi placer un cylindre de sécurité. Il sera notamment équipé de goupilles latérales supplémentaires pour une protection renforcée contre l'effraction.

*Une centrale d'alarme ? Il s'agit de la solution la plus populaire, rapide et sécurisante pour l'esprit. Elle est aussi dissuasive. Car quand on regarde les statistiques, il y a effectivement moins de cambriolage chez des gens qui en sont équipés. Mais elle a un coût important (installation + abonnement) et elle n'empêche pas nécessairement les intrusions.

En savoir plus sur:

Nos partenaires