Enregistrer un testament

Pour vous assurer que votre testament soit retrouvé après votre mort, vous avez la possibilité de le faire inscrire dans le Registre Central des Testaments (CRT). C'est alors Fednot qui gère les données relatives aux testaments inscrits. Ce registre contient à la fois l'identité de la personne qui établit un testament, le moment où il a été réalisé, quel notaire l'a établi et quel notaire le conserve. Les chiffres du CRT ne comprennent donc pas les testaments manuscrits qui ne sont pas officiellement enregistrés.

Pour info, pour garantir la valabilité d'un testament, il vaut mieux passer par un notaire. Ces testaments établis par un acte dressé par un notaire sont appelés "testaments authentiques".

600 000 Belges ont au moins un testament enregistré

Il ressort de l'analyse des données du RCT que 619.218 Belges toujours vivants ont enregistré au moins un testament. Parmi eux, 22,5% en ont fait enregistrer d'autres. Anecdote : une personne en a même enregistré 56, relève Fednot.

  • 1 testament enregistré : 479.930 (77,50%)
  • 2 testaments enregistrés : 99.245 (16,03%)
  • 3 testaments enregistrés : 26.128 (4,22%)
  • 4 testaments enregistrés : 8.426 (1,36%)
  • 5 testaments enregistrés ou plus : 5.489 (0,89%)

La multiplication des testaments pour une même personne n'est pas étonnante, commente le notaire Sébastien Dupuis."Les circonstances de la vie changent de manière imprévisible : il est logique de vouloir s'y adapter et d'adapter ainsi ses dispositions de dernières volontés". C'est pourquoi il est judicieux d'examiner régulièrement un testament pour voir s'il correspond toujours à la réalité.

Pour vous assurer que votre testament soit retrouvé après votre mort, vous avez la possibilité de le faire inscrire dans le Registre Central des Testaments (CRT). C'est alors Fednot qui gère les données relatives aux testaments inscrits. Ce registre contient à la fois l'identité de la personne qui établit un testament, le moment où il a été réalisé, quel notaire l'a établi et quel notaire le conserve. Les chiffres du CRT ne comprennent donc pas les testaments manuscrits qui ne sont pas officiellement enregistrés.Pour info, pour garantir la valabilité d'un testament, il vaut mieux passer par un notaire. Ces testaments établis par un acte dressé par un notaire sont appelés "testaments authentiques". Il ressort de l'analyse des données du RCT que 619.218 Belges toujours vivants ont enregistré au moins un testament. Parmi eux, 22,5% en ont fait enregistrer d'autres. Anecdote : une personne en a même enregistré 56, relève Fednot.La multiplication des testaments pour une même personne n'est pas étonnante, commente le notaire Sébastien Dupuis."Les circonstances de la vie changent de manière imprévisible : il est logique de vouloir s'y adapter et d'adapter ainsi ses dispositions de dernières volontés". C'est pourquoi il est judicieux d'examiner régulièrement un testament pour voir s'il correspond toujours à la réalité.