Le total bilantaire de l'ensemble des 192 institutions de retraite professionnelle (IRP) a atteint un montant de 40,2 milliards d'euros, ce qui représente une augmentation de 17% par rapport à l'année précédente. Une hausse qui s'explique par les très bonnes performances des marchés financiers fin 2019, précisé a FSMA.

Ces IRP comptaient 2.055.434 affiliés, ce nombre ayant augmenté de 15% en l'espace d'un an.

Ces institutions ont investi environ trois quarts de leurs actifs dans des organismes de placement collectif (OPC), principalement des fonds d'actions (42%) et d'obligations (50%).

En fin d'année, le rendement sur l'ensemble des placements s'élevait à +14%, dont le taux de couverture moyen (pourcentage de moyens dont dispose un fonds de pension pour pouvoir satisfaire à toutes ses obligations) est de 121%.

Pour rappel, un fonds de pension est une institution qui est créée par une ou plusieurs entreprises ou un ou plusieurs secteurs professionnels en vue de la gestion de leurs plans de pension complémentaire. Le conseil d'administration de cette institution est composé pour la majorité de représentants de ces entreprises ou secteurs professionnels et parfois également de représentants des affiliés. De cette façon, les entreprises ou secteurs fondateurs participent à la gestion de leur plan de pension complémentaire et peuvent influer sur la façon dont les cotisations sont placées.

Le total bilantaire de l'ensemble des 192 institutions de retraite professionnelle (IRP) a atteint un montant de 40,2 milliards d'euros, ce qui représente une augmentation de 17% par rapport à l'année précédente. Une hausse qui s'explique par les très bonnes performances des marchés financiers fin 2019, précisé a FSMA. Ces IRP comptaient 2.055.434 affiliés, ce nombre ayant augmenté de 15% en l'espace d'un an. Ces institutions ont investi environ trois quarts de leurs actifs dans des organismes de placement collectif (OPC), principalement des fonds d'actions (42%) et d'obligations (50%). En fin d'année, le rendement sur l'ensemble des placements s'élevait à +14%, dont le taux de couverture moyen (pourcentage de moyens dont dispose un fonds de pension pour pouvoir satisfaire à toutes ses obligations) est de 121%.