Le SPF Finances prend en gestion un héritage si celui-ci est rejeté par les héritiers ou si ces derniers ne se présentent pas et que le montant est de 12.500 euros minimum. En 2017, cela concernait 226 legs contre 81 en 2016. Le SPF Finances a payé 5,4 millions d'euros d'impôts ou droits de succession aux régions.

Les chiffres de 2018 ne sont pas encore connus.