Parmi ceux-ci, l'administration a comptabilisé une majorité de citoyens de plus de 45 ans (77%), de néerlandophones (69%) et d'hommes (56%).

Plus de 700.000 personnes ont choisi de recevoir leur correspondance de manière électronique via mypension.be, indiquent aussi les gestionnaires du portail en ligne, à savoir le Service fédéral des pensions, l'Institut national d'assurances sociales pour travailleurs indépendants et l'ASBL Sigedis.

Avant l'ajout de ses nouvelles fonctionnalités, mypension.be permettait de connaître l'âge de sa pension et le montant de sa pension complémentaire, mais pas d'estimer le montant de sa pension légale.

Le site internet va encore être développé à l'avenir. A partir de mars 2018, les fonctionnaires pourront ainsi consulter une estimation de leur pension avec et sans la régularisation complète de leur périodes d'études.