Une société de vente par correspondance vous adresse un énième bon de réduction. Votre fournisseur d'électricité vous envoie, virement à l'appui, un rappel de paiement... superflu car vous venez tout juste d'acquitter ladite facture. Une société de crédit vous offre de souscrire un prêt chez elle,... D'un geste exaspéré, vous envoyez ces documents qui ne vous sont (plus) d'aucune utilité rejoindre illico les journaux et autres dépliants publicitaires dans la poubelle à papier. Mauvais réflexe !

Outre leur sort, ces documents ont en commun de contenir des données strictement personnelles : nom, adresse, n° de client,... Bien sûr, les escrocs peuvent utiliser aujourd'hui des méthodes plus sophistiquées comme le phishing (vol d'identité via des e-mails) ou le skimming (copie de vos numéros de carte de crédit lorsque vous faites un achat), mais la simple fouille de vos poubelles peut déjà s'avérer fort fructueuse pour eux et leur donner assez d'informations pour, entre autres, ouvrir un compte bancaire, demander un prêt, passer une commande,... en votre nom !

Ils méritent votre attention

Vous réduirez sensiblement le risque d'être victime d'une fraude en suivant ces quelques conseils.

Les documents (devenus) inutiles : s'il s'agit de factures, de reçus, de relevés de comptes ou de courrier à votre nom, passez-les au destructeur de documents. Il les débite en fines lamelles (coupe droite) ou, plus sûr encore, en petites particules (coupe croisée). Certains modèles ajoutent la possibilité de réduire en confettis vos CD ou DVD confidentiels ou vos cartes bancaires périmées.

Codes confidentiels, mots de passe... : ne les communiquez jamais à une autre personne. Non seulement vos comptes seraient moins sécurisés, mais vous seriez tenu pour responsable en cas de retraits intempestifs sur votre compte.

Vos documents d'identité : en cas de perte ou de vol, faites immédiatement une déclaration au commissariat le plus proche.

Votre courrier : s'il contient des informations personnelles, déposez-le dans une boîte postale officielle ou au bureau de poste plutôt que de le laisser, par exemple, dans la corbeille " courrier " du bureau.

On vous a volé ?

  • Réagissez le plus vite possible pour limiter au maximum les possibilités d'escroquerie.
  • Contactez immédiatement tous vos établissements bancaires et émetteurs de carte de crédit pour qu'ils puissent surveiller et protéger vos comptes.
  • Faites une déclaration à la police et demandez copie de votre plainte.

Ils veillent pour vous

Le site www.securisezvotre-identité.be propose, histoires vraies et chiffres à l'appui, des conseils et des astuces tant aux consommateurs qu'aux entreprises pour mieux protéger les données personnelles.

La Commission de la protection de la vie privée, rue Haute 139, 1000 Bruxelles,tel. 02 213 85 99, www.privacycommission.be

eCops est le point de contact gouvernemental belge où vous pouvez signaler des délits commis sur ou via internet : rue du Noyer 211, 1000 Bruxelles, tel. 02 743 7450, www.ecops.be

Une société de vente par correspondance vous adresse un énième bon de réduction. Votre fournisseur d'électricité vous envoie, virement à l'appui, un rappel de paiement... superflu car vous venez tout juste d'acquitter ladite facture. Une société de crédit vous offre de souscrire un prêt chez elle,... D'un geste exaspéré, vous envoyez ces documents qui ne vous sont (plus) d'aucune utilité rejoindre illico les journaux et autres dépliants publicitaires dans la poubelle à papier. Mauvais réflexe ! Outre leur sort, ces documents ont en commun de contenir des données strictement personnelles : nom, adresse, n° de client,... Bien sûr, les escrocs peuvent utiliser aujourd'hui des méthodes plus sophistiquées comme le phishing (vol d'identité via des e-mails) ou le skimming (copie de vos numéros de carte de crédit lorsque vous faites un achat), mais la simple fouille de vos poubelles peut déjà s'avérer fort fructueuse pour eux et leur donner assez d'informations pour, entre autres, ouvrir un compte bancaire, demander un prêt, passer une commande,... en votre nom ! Vous réduirez sensiblement le risque d'être victime d'une fraude en suivant ces quelques conseils. Les documents (devenus) inutiles : s'il s'agit de factures, de reçus, de relevés de comptes ou de courrier à votre nom, passez-les au destructeur de documents. Il les débite en fines lamelles (coupe droite) ou, plus sûr encore, en petites particules (coupe croisée). Certains modèles ajoutent la possibilité de réduire en confettis vos CD ou DVD confidentiels ou vos cartes bancaires périmées. Codes confidentiels, mots de passe... : ne les communiquez jamais à une autre personne. Non seulement vos comptes seraient moins sécurisés, mais vous seriez tenu pour responsable en cas de retraits intempestifs sur votre compte. Vos documents d'identité : en cas de perte ou de vol, faites immédiatement une déclaration au commissariat le plus proche. Votre courrier : s'il contient des informations personnelles, déposez-le dans une boîte postale officielle ou au bureau de poste plutôt que de le laisser, par exemple, dans la corbeille " courrier " du bureau. Le site www.securisezvotre-identité.be propose, histoires vraies et chiffres à l'appui, des conseils et des astuces tant aux consommateurs qu'aux entreprises pour mieux protéger les données personnelles. La Commission de la protection de la vie privée, rue Haute 139, 1000 Bruxelles,tel. 02 213 85 99, www.privacycommission.be eCops est le point de contact gouvernemental belge où vous pouvez signaler des délits commis sur ou via internet : rue du Noyer 211, 1000 Bruxelles, tel. 02 743 7450, www.ecops.be