Tirer de l'argent n'a jamais été une mince affaire en Belgique: avec la diminution du nombre d'agences bancaires, les distributeurs de billets se raréfient et certaines zones du pays (en l'occurrence, les villages) sont dès lors bien moins desservies que d'autres. C'est pourquoi les quatre grandes banques belges (Belfius, BNP Paribas Fortis, ING et KBC) se sont associées pour créer un réseau commun de distributeurs automatiques de billets, répartis de manière équilibrée. "Grâce à cette initiative, 95% de la population belge devrait avoir accès à un distributeur à une distance maximale de 5km du domicile", expliquent les banques.

Les six premiers distributeurs automatiques de billets neutres du pays, répartis en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie, ont déjà été installés et sont dès à présent disponibles. Ce nouveau réseau de cash sera déployé progressivement sur plusieurs années et sera entièrement achevé fin 2024. "Batopin concrétisera cette ambition en déployant plus de 2.000 distributeurs automatiques de billets neutres sur quelque 700 emplacements sur l'ensemble du territoire belge", explique Batopin.

Où trouver du cash?

Source: RTBF

Une offre insuffisante

Le gouvernement juge néanmoins cette future offre de distributeurs de billets insuffisante. "Il ne garantit pas à chaque Belge d'avoir accès à un distributeur. C'est problématique", estime le ministre fédéral de l'Économie Pierre-Yves Dermagne.

Même son de cloche du côté des verts, pour qui cette annonce est inacceptable. "Cette norme de 5 km est appliquée aux Pays-Bas, mais elle n'est pas compatible avec l'aménagement du territoire fragmenté chez nous, en Belgique. La norme devrait être la suivante: au moins un guichet automatique dans chaque zone résidentielle et les zones rurales, quelle que soit la distance entre deux guichets", explique ainsi le député fédéral Nicolas Parent.

Le projet prévoit en effet la réduction de plus de la moitié du nombre de distributeurs automatiques de billets, soit 2.200 d'ici 2025 dans toute la Belgique, ajoute le parti.

Bref, la stratégie de déploiement de Batopin fait craindre le pire : des citoyens qui n'auront plus accès à leur argent à proximité et des files anormales aux seuls distributeurs automatiques qui subsisteront encore...

Tirer de l'argent n'a jamais été une mince affaire en Belgique: avec la diminution du nombre d'agences bancaires, les distributeurs de billets se raréfient et certaines zones du pays (en l'occurrence, les villages) sont dès lors bien moins desservies que d'autres. C'est pourquoi les quatre grandes banques belges (Belfius, BNP Paribas Fortis, ING et KBC) se sont associées pour créer un réseau commun de distributeurs automatiques de billets, répartis de manière équilibrée. "Grâce à cette initiative, 95% de la population belge devrait avoir accès à un distributeur à une distance maximale de 5km du domicile", expliquent les banques.Les six premiers distributeurs automatiques de billets neutres du pays, répartis en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie, ont déjà été installés et sont dès à présent disponibles. Ce nouveau réseau de cash sera déployé progressivement sur plusieurs années et sera entièrement achevé fin 2024. "Batopin concrétisera cette ambition en déployant plus de 2.000 distributeurs automatiques de billets neutres sur quelque 700 emplacements sur l'ensemble du territoire belge", explique Batopin.Source: RTBFLe gouvernement juge néanmoins cette future offre de distributeurs de billets insuffisante. "Il ne garantit pas à chaque Belge d'avoir accès à un distributeur. C'est problématique", estime le ministre fédéral de l'Économie Pierre-Yves Dermagne.Même son de cloche du côté des verts, pour qui cette annonce est inacceptable. "Cette norme de 5 km est appliquée aux Pays-Bas, mais elle n'est pas compatible avec l'aménagement du territoire fragmenté chez nous, en Belgique. La norme devrait être la suivante: au moins un guichet automatique dans chaque zone résidentielle et les zones rurales, quelle que soit la distance entre deux guichets", explique ainsi le député fédéral Nicolas Parent. Le projet prévoit en effet la réduction de plus de la moitié du nombre de distributeurs automatiques de billets, soit 2.200 d'ici 2025 dans toute la Belgique, ajoute le parti.Bref, la stratégie de déploiement de Batopin fait craindre le pire : des citoyens qui n'auront plus accès à leur argent à proximité et des files anormales aux seuls distributeurs automatiques qui subsisteront encore...