Les robots, ce n'est pas neuf : ils ont commencé à envahir les usines dans les années 1970. Bientôt un demi-siècle ! Loin de tuer l'emploi, ils préservaient les ouvriers de tâches malsaines, voire dangereuses. L'image classique est celle de robots peignant les châssis de voitures, ou réalisant les soudures. Aujourd'hui encore, plus de 40 % de ces robots de première génération sont occupés dans l'industrie automobile. Si le Japon fut pionnier dans la construction de robots, c'est pour une autre raison : pallier le manque de maind'oeuvre, un problème assez aigu dans ce pays vieillissant, qui rechigne à ouvrir ses portes à l'immigration.
...