"Intrum est la société leader sur le marché en recouvrement de créances et gestion de crédit. Elle est aussi partenaire d'UCM", raconte Thierry Evens, le porte-parole de l'Union des classes moyennes (défense, représentation et de promotion des indépendants). "Intrum réalise une étude internationale* chaque année sur les habitudes de paiement dans différents pays, poursuit-il. Pour la première fois, les résultats belges ont été scindés pour repérer d'éventuelles différences entre entreprises flamandes et francophones. Il y a des différences ! Et elles ne vont pas dans le sens attendu..."

De fait, dans un communiqué, l'UCM avance que les entrepreneurs wallons paient mieux leurs factures que les entrepreneurs flamands. Pour arriver à ce constat, 862 chefs d'entreprise belges ont été interrogés sur leurs habitudes de paiement.

Et il apparaît que "11,9% des factures sont payées au-delà des délais en Flandre, contre seulement 7,5% en Wallonie. Le pourcentage d'impayés définitivement inscrits en perte est également supérieur au nord du pays (3,7 % du chiffre d'affaires total) qu'au sud (3,1%). L'enquête indique que la cause principale de cette différence semble culturelle. Les chefs d'entreprise flamands n'hésitent pas à retarder leurs paiements intentionnellement, pour garder davantage de liquidités. Leurs collègues wallons sont en moyenne plus attentifs à garder de bonnes relations avec leurs fournisseurs."

Et les particuliers ?

En ce qui concerne les paiements des particuliers (BtoC), il n'y a pas de différence notable. À noter que si la situation est meilleure en Wallonie pour le BtoB (entre entreprises), ce n'est pas le cas en ce qui concerne les pouvoirs publics. Les délais de paiement imposés aux entreprises sont plus longs qu'en Flandre et les retards sont plus fréquents.

Cause de faillites

Les retards de paiement ? Le sujet n'est pas anodin, car les retards et les défauts de paiement empoisonnent la vie des entrepreneurs. Plus de six chefs de PME sur dix déclarent que ces retards les mettent parfois en difficulté. Les mauvais payeurs seraient responsables d'un quart des faillites.

*Ces conclusions sont extraites de la partie belge de l'enquête "European Payment Report 2019" à laquelle 11.856 entreprises européennes ont participé.