Par ailleurs, il ressort de cette étude que les travailleurs accordent désormais plus d'importance au salaire qu'à la sécurité d'emploi lorsqu'il s'agit de choisir un employeur. Ainsi, en 2013, 69% des répondants classaient encore la sécurité d'emploi parmi les 5 principaux critères de choix d'un employeur. Cette année-là, ce critère dominait même nettement les autres. En 2017, ils ne sont plus que 50% à le faire. Résultat: la sécurité d'emploi descend en troisième place des critères d'attractivité, après le package salarial et l'ambiance de travail, et juste devant l'équilibre travail/vie privée.

Enfin, cette étude montre que le secteur pharmaceutique décroche une nouvelle fois la palme de l'attractivité. Il ne devance toutefois les médias que d'un demi-pour cent.

Par ailleurs, il ressort de cette étude que les travailleurs accordent désormais plus d'importance au salaire qu'à la sécurité d'emploi lorsqu'il s'agit de choisir un employeur. Ainsi, en 2013, 69% des répondants classaient encore la sécurité d'emploi parmi les 5 principaux critères de choix d'un employeur. Cette année-là, ce critère dominait même nettement les autres. En 2017, ils ne sont plus que 50% à le faire. Résultat: la sécurité d'emploi descend en troisième place des critères d'attractivité, après le package salarial et l'ambiance de travail, et juste devant l'équilibre travail/vie privée. Enfin, cette étude montre que le secteur pharmaceutique décroche une nouvelle fois la palme de l'attractivité. Il ne devance toutefois les médias que d'un demi-pour cent.