Depuis 2018, les pensionnés peuvent également travailler sous ce statut: leur nombre est passé de 3.453 en 2018 à 11.819 en 2021.

Les chiffres de l'année 2022 sont provisoires et peuvent encore légèrement évoluer, étant donné qu'une candidature ne signifie pas que le demandeur travaillera effectivement. Quoi qu'il en soit, ces chiffres révèlent que le système de flexi-job attire de plus en plus de personnes.

Au cours du deuxième trimestre de cette année, 103.946 personnes ont introduit une demande, dont plus de 60.000 dans le secteur horeca, ce qui représente une hausse de 24% par rapport à la fin de l'année dernière. "Si nous comparons ces chiffres avec le troisième trimestre de 2021, nous constatons même une hausse de 28% en un peu moins d'un an", écrit L'Echo.

Depuis 2018, les pensionnés peuvent également travailler sous ce statut: leur nombre est passé de 3.453 en 2018 à 11.819 en 2021.Les chiffres de l'année 2022 sont provisoires et peuvent encore légèrement évoluer, étant donné qu'une candidature ne signifie pas que le demandeur travaillera effectivement. Quoi qu'il en soit, ces chiffres révèlent que le système de flexi-job attire de plus en plus de personnes.Au cours du deuxième trimestre de cette année, 103.946 personnes ont introduit une demande, dont plus de 60.000 dans le secteur horeca, ce qui représente une hausse de 24% par rapport à la fin de l'année dernière. "Si nous comparons ces chiffres avec le troisième trimestre de 2021, nous constatons même une hausse de 28% en un peu moins d'un an", écrit L'Echo.