Selon Edora, la fédération des énergies renouvelables, le soutien à l'éolien est près de 30% inférieur en Flandre par rapport à la Wallonie. Les nouveaux parcs éoliens wallons bénéficient en moyenne d'une aide d'environ 55 euros par MWh pendant 15 ans - via les certificats verts - tandis que les parcs flamands reçoivent près de 30 euros pendant 20 ans.

Pour Fawaz Al Bitar, directeur général d'Edora, cette différence s'explique par plusieurs facteurs. "D'abord, le régime venteux est meilleur en Flandre de par la proximité avec la Côte et le territoire wallon est plus vallonné et rugueux", explique-t-il. Les taxes communales plus élevées en Wallonie qu'en Flandre sont un autre facteur d'explication.

En outre, "le coût dont doivent s'acquitter les exploitants éoliens pour le raccordement au réseau de distribution est très supérieur en Wallonie". En Flandre, les exploitants peuvent aussi mutualiser leurs coûts, ce qui n'est pas le cas au sud du pays.

Enfin, "les critères de distance des habitations sont plus stricts en Wallonie qu'en Flandre", ce qui fait que les grandes éoliennes sont réservées au nord, impactant la production.

Selon Edora, la fédération des énergies renouvelables, le soutien à l'éolien est près de 30% inférieur en Flandre par rapport à la Wallonie. Les nouveaux parcs éoliens wallons bénéficient en moyenne d'une aide d'environ 55 euros par MWh pendant 15 ans - via les certificats verts - tandis que les parcs flamands reçoivent près de 30 euros pendant 20 ans. Pour Fawaz Al Bitar, directeur général d'Edora, cette différence s'explique par plusieurs facteurs. "D'abord, le régime venteux est meilleur en Flandre de par la proximité avec la Côte et le territoire wallon est plus vallonné et rugueux", explique-t-il. Les taxes communales plus élevées en Wallonie qu'en Flandre sont un autre facteur d'explication. En outre, "le coût dont doivent s'acquitter les exploitants éoliens pour le raccordement au réseau de distribution est très supérieur en Wallonie". En Flandre, les exploitants peuvent aussi mutualiser leurs coûts, ce qui n'est pas le cas au sud du pays. Enfin, "les critères de distance des habitations sont plus stricts en Wallonie qu'en Flandre", ce qui fait que les grandes éoliennes sont réservées au nord, impactant la production.