Les autorités ont annoncé la formule clé des nouvelles tranches d'imposition à partir du 1er janvier 2023. Cela est dû à l'indexation annuelle et à l'adaptation des taux d'imposition du précompte professionnel.

"L'année dernière, nous avons connu une inflation très élevée. Cela se traduit non seulement par une indexation automatique des salaires par secteur, mais aussi par une indexation plus élevée des taux d'imposition, de sorte qu'une plus grande partie de votre salaire se retrouve dans une tranche d'imposition inférieure, ce qui se traduit par un salaire net plus élevé", explique Kristiaan Andries, conseiller du centre de connaissances SD Worx.

En comparaison, il y a deux ans, il n'était question d'une hausse en moyenne que de cinq euros par mois ou 60 euros par an. L'année dernière, c'était environ 240 euros par an. Cette augmentation, qui diffère selon la situation familiale, est toujours sans compter l'indexation automatique des salaires des secteurs, souligne SD Worx.

Les autorités ont annoncé la formule clé des nouvelles tranches d'imposition à partir du 1er janvier 2023. Cela est dû à l'indexation annuelle et à l'adaptation des taux d'imposition du précompte professionnel. "L'année dernière, nous avons connu une inflation très élevée. Cela se traduit non seulement par une indexation automatique des salaires par secteur, mais aussi par une indexation plus élevée des taux d'imposition, de sorte qu'une plus grande partie de votre salaire se retrouve dans une tranche d'imposition inférieure, ce qui se traduit par un salaire net plus élevé", explique Kristiaan Andries, conseiller du centre de connaissances SD Worx. En comparaison, il y a deux ans, il n'était question d'une hausse en moyenne que de cinq euros par mois ou 60 euros par an. L'année dernière, c'était environ 240 euros par an. Cette augmentation, qui diffère selon la situation familiale, est toujours sans compter l'indexation automatique des salaires des secteurs, souligne SD Worx.