1. Qui va payer mon salaire si je reste à la maison ?

Si un travailleur est hospitalisé ou doit rester à son domicile, car il est malade, les règles normales en matière d'incapacité de travail (congé maladie) avec salaire garanti s'appliquent. Bien entendu, l'incapacité de travail sera couverte par un certificat médical. L'employeur versera à son employé un salaire garanti durant 1 mois. Au-delà d'1 mois, le travailleur percevra des indemnités de maladie de sa mutuelle.

2. Quid de la quarantaine à l'étranger ?

Pour SD Worx, si une personne est bloquée à l'étranger (vol annulé, quarantaine dans un hôtel), il s'agit d'un cas de force majeure. Il est interdit de licencier une personne pour un cas de force majeure. Cela signifie aussi que le travailleur a droit à une allocation de chômage temporaire. Ce n'est donc pas à l'employeur à intervenir financièrement. C'est la même logique lorsque collaborateur est mis en quarantaine après un rapatriement. Attention, l'employeur qui invoque la force majeure doit faire une déclaration électronique le plus rapidement possible auprès du bureau du chômage du siège d'exploitation.

3. Que doit faire le travailleur incapable de se rendre sur son lieu de travail ?

Prévenir le plus rapidement possible son employeur, avance le Service public fédéral Emploi sur son site. Si le travailleur s'abstient d'avertir son employeur alors qu'il en a la possibilité, son employeur pourrait considérer qu'il s'agit d'une absence injustifiée.

4. Un employeur peut-il refuser l'accès au lieu de travail aux travailleurs, par exemple ceux rentant de de zones touchées ?

Non. L'employeur ne peut pas décider de placer un travailleur en quarantaine. Cette compétence relève des autorités. Selon la FEB, cela peut être considéré comme une modification unilatérale du contrat de travail.

5. Un employé peut-il refuser d'entrer en contact avec des collègues ou des clients ?

Non, en principe du moins. Le travailleur apte est tenu d'effectuer son travail comme convenu dans son contrat. Mais selon le syndicat FGTB, ceci ne doit pas l'empêcher de se concerter avec son employeur pour garantir sa santé et sa sécurité. Attention, si le télétravail est une bonne idée, il résulte d'un accord. Il ne peut pas s'effectuer de manière unilatérale, mais moyennant l'accord de votre employeur.

1. Qui va payer mon salaire si je reste à la maison ?Si un travailleur est hospitalisé ou doit rester à son domicile, car il est malade, les règles normales en matière d'incapacité de travail (congé maladie) avec salaire garanti s'appliquent. Bien entendu, l'incapacité de travail sera couverte par un certificat médical. L'employeur versera à son employé un salaire garanti durant 1 mois. Au-delà d'1 mois, le travailleur percevra des indemnités de maladie de sa mutuelle.2. Quid de la quarantaine à l'étranger ?Pour SD Worx, si une personne est bloquée à l'étranger (vol annulé, quarantaine dans un hôtel), il s'agit d'un cas de force majeure. Il est interdit de licencier une personne pour un cas de force majeure. Cela signifie aussi que le travailleur a droit à une allocation de chômage temporaire. Ce n'est donc pas à l'employeur à intervenir financièrement. C'est la même logique lorsque collaborateur est mis en quarantaine après un rapatriement. Attention, l'employeur qui invoque la force majeure doit faire une déclaration électronique le plus rapidement possible auprès du bureau du chômage du siège d'exploitation.3. Que doit faire le travailleur incapable de se rendre sur son lieu de travail ? Prévenir le plus rapidement possible son employeur, avance le Service public fédéral Emploi sur son site. Si le travailleur s'abstient d'avertir son employeur alors qu'il en a la possibilité, son employeur pourrait considérer qu'il s'agit d'une absence injustifiée.4. Un employeur peut-il refuser l'accès au lieu de travail aux travailleurs, par exemple ceux rentant de de zones touchées ?Non. L'employeur ne peut pas décider de placer un travailleur en quarantaine. Cette compétence relève des autorités. Selon la FEB, cela peut être considéré comme une modification unilatérale du contrat de travail.5. Un employé peut-il refuser d'entrer en contact avec des collègues ou des clients ?Non, en principe du moins. Le travailleur apte est tenu d'effectuer son travail comme convenu dans son contrat. Mais selon le syndicat FGTB, ceci ne doit pas l'empêcher de se concerter avec son employeur pour garantir sa santé et sa sécurité. Attention, si le télétravail est une bonne idée, il résulte d'un accord. Il ne peut pas s'effectuer de manière unilatérale, mais moyennant l'accord de votre employeur.