"L'employé de 50+ qui se voit licencier peut considérer l'évènement non pas comme une fin de carrière, mais comme un nouveau départ. Et ainsi passer du statut de demandeur d'emploi à celui de personne à grande valeur ajoutée en entreprise grâce à l'intérim management", communique Elodie Picard de Michael Page (recrutement de cadres confirmés). L'intérim management ? Disons que c'est un mode de collaboration professionnelle dans lequel un candidat propose ses services aux entreprises sous le statut d'indépendant. C'est un peu le principe du consultant, du fournisseur de services.

"Les employeurs ont tout intérêt à faire appel à des managers seniors pour de multiples raisons, poursuit Elodie Picard. Ils ont plus d'expérience. Ils sont motivés, facilement disponibles et flexibles. Mais sous CDI, les compétences représentent un coût fixe qui peut effrayer certains employeurs ou chargés de recrutement." C'est certes cynique, mais cela correspond aussi à la réalité du marché du travail. Et de poursuivre : "l'intérim management permet aux organisations, petites ou grandes, d'avoir accès aux connaissances de ces candidats sans pour autant engager un budget à long terme. Cette technique donne d'ailleurs accès à plus de postulants dans les métiers en pénurie."

Réintégrer plus facilement le monde du travail

De notre côté, on préférera mettre en lumière la souplesse de la procédure de recrutement qui est à l'avantage du candidat. "Elle est généralement plus rapide, car l'intérim manager ne doit pas passer par toute une série de procédures (...) il s'agit parfois d'un tremplin vers un contrat à durée indéterminée. On constate donc que les chercheurs d'emploi de 50 ans et plus, qui prennent le statut d'indépendant, réintègrent plus facilement le monde du travail." Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, alors ? Certes non. "Devenir intérim manager comporte des risques. Les candidats doivent accepter une certaine précarité liée à leur nouveau statut, les démarches entraînent des frais. La couverture sociale n'est pas comparable. Et le marché est régi par les lois de l'offre et la demande, ce qui provoque une certaine insécurité. Il est donc nécessaire d'avoir l'esprit d'entreprise, et de gérer son activité comme un saisonnier. C'est-à-dire calculer son tarif de façon à couvrir les périodes de prospection entre deux missions."

Conclusion ? L'intérim management n'est pas pour tous, mais il peut devenir un choix réfléchi pour certains. Celui de la valorisation de l'expérience.