Au vu des prix toujours très élevés de l'énergie, Test Achats appelle mercredi le gouvernement à prolonger le tarif social, qui vient en aide aux ménages "lourdement affectés" par la crise sanitaire et dont la fin est prévue le 31 mars. "A défaut, de nombreux ménages basculeraient vers une précarité énergétique bien réelle", avertit l'organisation.

L'argent n'est pas une valeur première pour les volontaires (1,5 million de Belges). Cependant, des indemnités et des frais leur sont accordés. Voici les montants indexés pour 2022. L'occasion aussi de refaire le point sur la définition d'un volontaire.

Comment évolueront les marchés et vos placements en 2022? Que devez-vous tenir à l'oeil pour éviter les pièges? Quatre spécialistes financiers vous guident pour faire les bons choix pour votre épargne.

Il y a du changement dans l'air pour votre facture d'électricité ou de gaz au 1er janvier. Certes, la facture sera toujours aussi salée, mais vous comprendrez peut-être mieux où partent vos euros. En cinq sections.

Les tarifs sociaux, qui seront d'application à partir du 1er janvier 2022, augmenteront en moyenne de 8,2% pour l'électricité et de 10,5% pour le gaz naturel, annonce la Creg. Sans les plafonnements, les hausses de tarifs auraient été en moyenne de 33% pour l'électricité et de 194% pour le gaz naturel, souligne le régulateur fédéral du secteur énergétique.

Depuis le 1er août, les entreprises qui ont obtenu de bons résultats financiers pendant la crise sanitaire peuvent octroyer à leurs travailleurs et travailleuses une prime corona jusqu'à 500 euros. Jusqu'à présent, environ 3% des travailleurs l'ont perçue, selon le spécialiste RH Acerta mardi. Elle peut être octroyée jusqu'au 31 décembre.

Un quart des employés du secteur privé aura reçu un bonus cette année, soit autant qu'en 2020, selon une analyse d'Acerta sur la base des données de 150.000 employés de 33.000 entreprises du secteur privé. Le montant moyen des bonus - un peu plus de 5.300 euros - n'a jamais été aussi élevé, précise le prestataire de services en ressources humaines.

La banque Aion a interrogé 1000 Belges âgés de plus de 40 ans sur la façon dont ils perçoivent leurs finances. Leur vision a-t-elle changé avec l'âge? La crise du covid a-t-elle un impact sur leurs dépenses? Planifient-ils leur retraite et leur succession? Et l'"achat impulsif" dû à la crise de la quarantaine est-il un mythe ou une réalité?

Les 65.000 fonctionnaires fédéraux vont bénéficier d'une allocation mensuelle de 50 euros pour le travail à domicile, annonce la ministre compétente Petra De Sutter (Groen) dans sa note politique qu'elle présente à la Chambre.

Pacemakers et défibrillateurs bénéficient parfois d'un monitoring à distance, pour lequel aucun remboursement n'est prévu. Et pourtant, cette technologie de télémédecine s'avère aussi sûre et efficace qu'un suivi classique par visites à l'hôpital, estime le Centre fédéral d'Expertise des Soins de santé (KCE).

Environ 27.000 contribuables ont bénéficié à tort d'une réduction d'impôts les trois dernières années en raison d'une erreur de l'administration fiscale. Tous ont été invalides à un certain moment, mais le service d'imposition les a considérés à tort comme en incapacité de manière permanente, rapporte Het Nieuwsblad citant le SPF Finances.

Aujourd'hui, 35% des ménages belges sont composés d'une seule personne. En 2060, ce taux atteindra les 50%. Bien que ce groupe soit très diversifié, il est souvent confronté aux mêmes difficultés.

Les ménages belges ont consacré l'an dernier 18,1% de leur budget aux produits alimentaires, aux boissons et au tabac, contre 16% en 2018. Un effet de la crise du coronavirus et des différents confinements imposés à la population. La plus grande partie du budget, 31,8%, est par ailleurs dédiée au logement (loyer, eau, énergie, entretien et autres frais), ressort-il des nouveaux chiffres de Statbel, l'office belge de statistique, établis sur la base d'une enquête auprès de 6.000 ménages.