Les médecins sont des êtres humains et, à l'instar de tout être humain, ils sont susceptibles de commettre des erreurs. Lorsqu'un patient est victime d'un dommage suite à la bévue d'un médecin, la responsabilité de ce dernier est engagée et il doit - lui-même ou son assurance - indemniser le patient. Si le dommage ne résulte pas d'une erreur du médecin, on parle d'un " accident médical " et, dans ce cas, l'indemnisation éventuelle est payée par le Fonds des accidents médicaux, organisme créé il y a plusieurs années.
...