Les premiers concernés sont "les bénéficiaires d'une pension de retraite ou d'une pension de survie (ayant moins de 65 ans ou moins de 45 ans de carrière), qui sont appelés à participer à la lutte contre le coronavirus (infirmières, médecins, professionnels de la santé, ...)". Les revenus perçus dans le cadre d'une reprise d'activité liée à la lutte contre la pandémie ne devraient pas avoir pour effet de diminuer le montant de leur pension.

Par ailleurs, une autre proposition devrait protéger la pension "des retraités qui exercent habituellement une activité professionnelle autorisée et qui sont mis en chômage temporaire pour force majeure", ajoute le ministre. Les allocations de chômage temporaire devraient pouvoir être cumulées avec leur pension.

Les premiers concernés sont "les bénéficiaires d'une pension de retraite ou d'une pension de survie (ayant moins de 65 ans ou moins de 45 ans de carrière), qui sont appelés à participer à la lutte contre le coronavirus (infirmières, médecins, professionnels de la santé, ...)". Les revenus perçus dans le cadre d'une reprise d'activité liée à la lutte contre la pandémie ne devraient pas avoir pour effet de diminuer le montant de leur pension. Par ailleurs, une autre proposition devrait protéger la pension "des retraités qui exercent habituellement une activité professionnelle autorisée et qui sont mis en chômage temporaire pour force majeure", ajoute le ministre. Les allocations de chômage temporaire devraient pouvoir être cumulées avec leur pension.