Selon une enquête dévoilée au printemps dernier par le ministère de l'Economie, le prix moyen des obsèques aurait augmenté de 34,7 % en dix ans, beaucoup plus donc que l'inflation pour la même période (21,1%). Le vice-Premier ministre Kris Peeters a demandé des explications au secteur des pompes funèbres. Selon les professionnels, cela s'explique notamment par l'augmentation des taxes communales et de la TVA. De plus, le métier a beaucoup évolué, explique Jean Geeurickx, président de la Fédération wallonne des entreprises de pompes funéraires. " Il y a dix ans, on ne s'occupait que des pompes funèbres. Aujourd'hui, on couvre d'autres métiers : imprimeur, traiteur, organisateur d'événements, aide administrative, webmaster... "
...