Assurance annulation

Hélas, la demande d'annulation d'un voyage consécutive à l'épidémie de coronavirus ne relève pas de la couverture de l'assurance annulation standard. Certains assureurs proposent toutefois des contrats plus étendus permettant de couvrir l'annulation. Mais ils dépendent parfois d'un avis de voyage négatif exprimé par le SPF Affaires étrangères pour la zone concernée. Et si vous avez été contaminé avant votre départ ? Alors oui, vous êtes couverts par votre assurance annulation "basique". Car une telle assurance couvre les maladies.

Assistance

"La plupart des assureurs assistance voyage couvrent les frais médicaux, tels qu'une hospitalisation ou des visites chez le médecin, consécutifs à une contamination par le coronavirus pendant votre voyage", communique Assuralia. Vous êtes couvert, comme pour toute autre maladie ou tout autre accident, jusqu'à concurrence du montant mentionné dans votre contrat. Et en cas de frais lors d'un un séjour prolongé et forcé à l'étranger, par exemple une quarantaine dans un hôtel ? Tout dépend de l'assureur. Chez certains, c'est compris dans leur assurance assistance. Chez d'autres pas. Les frais de rapatriement sont par contre couverts par la plupart des assureurs assistance voyage dans le cadre de leur offre de base.

Hospitalisation

Contaminé par le coronavirus et hospitalisé ? Alors, vous pouvez faire appel à votre assurance hospi', car l'admission dans un hôpital en Belgique est toujours couverte. Et à l'étranger ? Tout dépend des conditions générales de votre contrat. Certaines assurances ne couvrent que les hospitalisations en Belgique. Si votre assurance prévoit une couverture à l'étranger et que vous vous rendez dans une zone à risque malgré un avis négatif des Affaires étrangères, l'assureur interviendra en cas d'hospitalisation. C'est prévu dans les conditions générales.

Assurance vie

Sauf exception à la règle, une assurance vie couvre le décès. C'est particulièrement le cas pour les assurances "classiques", la solde restant dû, l'assurance groupe, etc. Donc, vous êtes bien couvert en cas de décès dû au coronavirus. Il n'y a logiquement pas d'exclusions en cas d'épidémie ou de pandémie. Et ce, même si vous avez visité une zone à risque malgré l'avis des Affaires étrangères.

Revenu garanti

En incapacité de travail après avoir été touché par le coronavirus ? L'assurance revenu garanti intervient. L'incapacité de travail consécutive à une épidémie ou pandémie n'est en principe pas exclue. Mais attention, celui qui est placé en quarantaine à titre préventif, sans être malade, ne bénéficie pas de l'assurance revenu garanti !

Vous êtes un organisateur d'événement...

Votre soirée année '80 est annulée, mais la salle payée... Si vous avez souscrit une assurance annulation, adressez-vous à votre assureur, du moins si une telle situation est couverte par le contrat. Généralement, conclut Assuralia, "ces contrats couvrent les pertes que subit l'organisateur assuré lorsque l'événement est annulé pour des raisons indépendantes de sa volonté, par exemple suite à une interdiction de rassemblement."

Hélas, la demande d'annulation d'un voyage consécutive à l'épidémie de coronavirus ne relève pas de la couverture de l'assurance annulation standard. Certains assureurs proposent toutefois des contrats plus étendus permettant de couvrir l'annulation. Mais ils dépendent parfois d'un avis de voyage négatif exprimé par le SPF Affaires étrangères pour la zone concernée. Et si vous avez été contaminé avant votre départ ? Alors oui, vous êtes couverts par votre assurance annulation "basique". Car une telle assurance couvre les maladies."La plupart des assureurs assistance voyage couvrent les frais médicaux, tels qu'une hospitalisation ou des visites chez le médecin, consécutifs à une contamination par le coronavirus pendant votre voyage", communique Assuralia. Vous êtes couvert, comme pour toute autre maladie ou tout autre accident, jusqu'à concurrence du montant mentionné dans votre contrat. Et en cas de frais lors d'un un séjour prolongé et forcé à l'étranger, par exemple une quarantaine dans un hôtel ? Tout dépend de l'assureur. Chez certains, c'est compris dans leur assurance assistance. Chez d'autres pas. Les frais de rapatriement sont par contre couverts par la plupart des assureurs assistance voyage dans le cadre de leur offre de base.Contaminé par le coronavirus et hospitalisé ? Alors, vous pouvez faire appel à votre assurance hospi', car l'admission dans un hôpital en Belgique est toujours couverte. Et à l'étranger ? Tout dépend des conditions générales de votre contrat. Certaines assurances ne couvrent que les hospitalisations en Belgique. Si votre assurance prévoit une couverture à l'étranger et que vous vous rendez dans une zone à risque malgré un avis négatif des Affaires étrangères, l'assureur interviendra en cas d'hospitalisation. C'est prévu dans les conditions générales.Sauf exception à la règle, une assurance vie couvre le décès. C'est particulièrement le cas pour les assurances "classiques", la solde restant dû, l'assurance groupe, etc. Donc, vous êtes bien couvert en cas de décès dû au coronavirus. Il n'y a logiquement pas d'exclusions en cas d'épidémie ou de pandémie. Et ce, même si vous avez visité une zone à risque malgré l'avis des Affaires étrangères.En incapacité de travail après avoir été touché par le coronavirus ? L'assurance revenu garanti intervient. L'incapacité de travail consécutive à une épidémie ou pandémie n'est en principe pas exclue. Mais attention, celui qui est placé en quarantaine à titre préventif, sans être malade, ne bénéficie pas de l'assurance revenu garanti !Votre soirée année '80 est annulée, mais la salle payée... Si vous avez souscrit une assurance annulation, adressez-vous à votre assureur, du moins si une telle situation est couverte par le contrat. Généralement, conclut Assuralia, "ces contrats couvrent les pertes que subit l'organisateur assuré lorsque l'événement est annulé pour des raisons indépendantes de sa volonté, par exemple suite à une interdiction de rassemblement."