Au vu des prix toujours très élevés de l'énergie, Test Achats appelle mercredi le gouvernement à prolonger le tarif social, qui vient en aide aux ménages "lourdement affectés" par la crise sanitaire et dont la fin est prévue le 31 mars. "A défaut, de nombreux ménages basculeraient vers une précarité énergétique bien réelle", avertit l'organisation.

Les autotests, qui étaient vendus en pharmacies environ 8 euros à ce jour, seront moins chers à l'avenir. "Les prix ont baissé pour se fixer à environ 5 ou 6 euros pour un test", affirme l'Association Pharmaceutique Belge dans Het Nieuwsblad, Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg. Les pharmaciens évoquent "une évolution logique adaptée à la réalité".

Il y a du changement dans l'air pour votre facture d'électricité ou de gaz au 1er janvier. Certes, la facture sera toujours aussi salée, mais vous comprendrez peut-être mieux où partent vos euros. En cinq sections.

Les prix de l'énergie continuent d'atteindre des sommets avec une facture finale toujours plus élevée pour les consommateurs. Selon le dernier baromètre de la Creg, la facture annuelle d'un ménage wallon de quatre personnes atteignait en novembre dernier 1391,77 euros pour l'électricité et 2981,07 euros pour le gaz. L'an dernier à la même époque, ce ménage devait payer 924,72 euros pour l'électricité et 1.199,94 euros pour sa facture de gaz.

Le fournisseur d'énergie Luminus a annoncé le lancement d'une formule permettant aux employés d'entreprises partenaires de payer une partie de leur facture d'électricité par l'intermédiaire de leur employeur. Mais ce projet pourrait rapidement tomber à l'eau. Et pour cause : le ministre des Finances Vincent Van Peteghem ne voit pas d'un bon oeil cette annonce...

La hausse des prix de l'électricité et du gaz naturel menace de faire peser sur les ménages ayant des contrats variables un lourd surcoût sur leur facture d'énergie, de 133 euros par an en moyenne pour le moment. Ce chiffre a été calculé par la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (Creg), qui prévient que la facture pourrait augmenter encore plus si la hausse actuelle des prix se poursuit.

Les soldes d'été 2021 commencent ce jeudi 1er juillet. Il y a quelques semaines, les commerçants craignaient de mettre la clef sous le paillasson. Et aujourd'hui ? Pour les consommateurs, c'est plus de stocks et peut-être plus de réductions.

Paradoxe : les consommateurs veulent consommer bio et local. Mais ils dépendent souvent du bon vouloir des grossistes et de la grande distribution. Dernier avatar en date : les producteurs wallons de patates bio se retrouvent aujourd'hui avec plus de 1.300 tonnes de pommes de terre sur les bras. Elles iront probablement à l'aide alimentaire. En attendant, les produits d'Égypte ou d'Israël débarquent.

Plus d'un ménage belge sur cinq (20,7%) vivait en situation de précarité énergétique en 2019, malgré une météo relativement clémente et une baisse des prix du gaz, ressort-il d'un baromètre réalisé à la demande de la Fondation Roi Baudouin et évoqué dans Le Soir.

Le produit que vous avez acheté tombe en panne ou ne fonctionne pas bien? La législation européenne vous permet, en théorie, de vous retourner contre le vendeur dans un délai de deux ans.

Bien que la pénurie soit désormais derrière nous, Test Achats estime que les prix de nombreux masques sont encore trop élevés. Pourtant, certains masques sont aujourd'hui proposés à des prix "pré-pandémie". Test Achats conseille de bien comparer avant d'acheter, un prix élevé n'étant pas forcément synonyme de qualité.

Un nouveau congélateur, une nouvelle lessiveuse? Comment s'y retrouver dans les labels énergétiques? L'étiquetage qui indique le niveau de consommation énergétique des appareils électriques et ménagers a été simplifié le 1er mars 2021. Finis les incompréhensibles A+, A++...