Noël approche, c'est donc le moment idéal pour acheter des cadeaux. Mais veillez bien à ce qu'aucune contrefaçon ne finisse sous le sapin de Noël.

L'Inspection économique du SPF Economie s'est à nouveau attelée à cette tâche en 2022. 176.667 articles de contrefaçon ont ainsi déjà été saisis cette année, pour une valeur totale de plus de 4 millions d'euros. Cela représente une augmentation d'environ 70 % par rapport à 2021 (104.934 articles).

Quels types de produits?

Un grand nombre d'articles différents ont été retirés de la vente, mais cinq grandes catégories se détachent :

  • les parfums et produits de soins (111.970, soit 63%)
  • les appareils électroniques (28.240, soit 16%)
  • les jouets (19.579, soit 11%)
  • les vêtements et accessoires (6.700, soit 4 %)
  • les chaussures (1.347, soit 1 %)

Les accessoires pour smartphones particulièrement contrefaits

L'Inspection économique du SPF Economie a constaté en 2022 que les accessoires pour smartphones étaient souvent contrefaits. Des écouteurs sans fil de marques connues telles que Samsung, Apple ou JBL, par exemple, ont été régulièrement saisis. Ils sont vendus via différents canaux : dans les magasins, dans la rue, sur les médias sociaux ou les plateformes de vente en ligne.

L'Inspection économique du SPF Economie a par ailleurs décelé une nouvelle technique pour contourner les contrôles. Les écouteurs et les chargeurs contrefaits sont parfois doublement emballés : l'emballage de base contrefait de la grande marque et, par-dessus, un second emballage neutre. Les importateurs et revendeurs de contrefaçons espèrent ainsi passer au travers des contrôles. Lorsque le produit est mis en vente, en magasin ou en ligne, le second emballage est enlevé pour laisser place à l'emballage contrefait de la grande marque.

Les personnes qui achètent ces accessoires contrefaits pour smartphones n'ont aucune assurance quant à la qualité du produit. Dans ce cas, il sera impossible de faire valoir un droit à la garantie en cas de défauts, ce qui ne manquera pas de se produire.

Comment repérer les contrefaçons ?

  • Tout d'abord, faites appel à votre bon sens et méfiez-vous des offres exceptionnelles ou des prix très bas pour des produits qui sont en réalité très chers. Ce sont souvent des faux.
  • Lorsque vous effectuez un achat en ligne, vérifiez toujours si vous pouvez identifier le vendeur. Y a-t-il une adresse physique et existe-t-elle réellement ? Les options de paiement sont-elles sécurisées ? Des mentions légales sont-elles présentes ? Si c'est le cas, n'hésitez pas à les lire.
  • Recherchez sur le web les avis d'autres internautes et vérifiez la réputation du site. Demandez-vous également si le site ressemble à ce que vous êtes en droit d'attendre d'une grande marque et si le produit que vous voulez acheter est effectivement vendu par ce type de site.
  • Soyez particulièrement vigilant aux offres proposées sur des canaux de vente inhabituels ou sur les réseaux sociaux, comme Facebook, qui sont souvent trop belles pour être vraies. Tenez compte de la nature du produit et du lieu de vente. Par exemple, méfiez-vous des accessoires de smartphone coûteux proposés à la vente dans la rue ou des sacs à main de grande marque vendus sur les médias sociaux. Privilégiez les canaux de distribution connus et les sites web officiels.
  • Si vous achetez un produit dans un magasin, vérifiez la qualité du produit et de l'emballage. Recherchez, par exemple, des défauts sur les coutures et les logos, ou des fautes d'orthographe peu visibles sur les étiquettes et les boîtes. Vérifiez également si le produit que vous souhaitez acheter correspond à la gamme du magasin. Par exemple, acheter une paire de chaussures dans un magasin d'alimentation devrait vous mettre la puce à l'oreille.
Noël approche, c'est donc le moment idéal pour acheter des cadeaux. Mais veillez bien à ce qu'aucune contrefaçon ne finisse sous le sapin de Noël.L'Inspection économique du SPF Economie s'est à nouveau attelée à cette tâche en 2022. 176.667 articles de contrefaçon ont ainsi déjà été saisis cette année, pour une valeur totale de plus de 4 millions d'euros. Cela représente une augmentation d'environ 70 % par rapport à 2021 (104.934 articles).Un grand nombre d'articles différents ont été retirés de la vente, mais cinq grandes catégories se détachent :L'Inspection économique du SPF Economie a constaté en 2022 que les accessoires pour smartphones étaient souvent contrefaits. Des écouteurs sans fil de marques connues telles que Samsung, Apple ou JBL, par exemple, ont été régulièrement saisis. Ils sont vendus via différents canaux : dans les magasins, dans la rue, sur les médias sociaux ou les plateformes de vente en ligne.L'Inspection économique du SPF Economie a par ailleurs décelé une nouvelle technique pour contourner les contrôles. Les écouteurs et les chargeurs contrefaits sont parfois doublement emballés : l'emballage de base contrefait de la grande marque et, par-dessus, un second emballage neutre. Les importateurs et revendeurs de contrefaçons espèrent ainsi passer au travers des contrôles. Lorsque le produit est mis en vente, en magasin ou en ligne, le second emballage est enlevé pour laisser place à l'emballage contrefait de la grande marque. Les personnes qui achètent ces accessoires contrefaits pour smartphones n'ont aucune assurance quant à la qualité du produit. Dans ce cas, il sera impossible de faire valoir un droit à la garantie en cas de défauts, ce qui ne manquera pas de se produire.