Votre carte de débit

La plupart d'entre nous utilisent une carte de débit dans leur propre pays pour payer ou retirer de l'argent. Mais même à l'étranger, il est parfaitement possible de continuer à vous servir de votre carte de débit. Vous n'avez donc pas besoin de vous procurer en particulier une carte de crédit en vue de votre voyage. Un certain nombre de points doivent cependant être pris en compte :

  • Si vous voyagez en dehors de l'Europe, vous pouvez faire "ouvrir" temporairement votre carte de débit auprès de votre banque. Si vous partez aux États-Unis, en Thaïlande, au Maroc ou en Égypte, votre carte de débit ne fonctionnera en effet pas si elle n'a pas été au préalable débloquée. Si vous partez en croisière ou que vous utilisez des services d'une entreprise américaine (par exemple pour louer une voiture), vérifiez auprès de votre banque avant de partir si votre carte doit être ouverte à cet effet. Au reste, c'est assez facile : dans certaines banques, vous pouvez même faire ouvrir votre carte de débit via l'application bancaire.
  • Si vous avez prévu de voyager dans la zone euro, les paiements par carte de débit sont toujours gratuits. En dehors de la zone euro, des frais sont à l'inverse imputés. Dans la plupart des cas, il est plus intéressant de payer par carte de crédit en dehors de la zone euro. Notre conseil : vérifiez le tarif de votre banque à l'avance pour éviter toute surprise par la suite.
  • Si vous souhaitez retirer de l'argent, c'est avec la carte de débit qu'il vous en coûtera le moins dans la zone euro. En revanche, si vous voyagez en dehors de la zone euro, une carte de crédit est parfois moins chère si vous retirez des montants importants. Ici aussi, consultez les tarifs de votre banque.

Votre carte de crédit

Si vous avez déjà une carte de crédit, elle est aussi parfaite pour voyager. L'avantage d'une carte de crédit est que votre compte n'est pas débité immédiatement mais une fois par mois.Par ailleurs, si vous voulez vous fixer à l'avance un montant maximal à dépenser, la carte prépayée pourrait alors être une bonne solution. Cette carte alternative à la carte de crédit doit être approvisionnée avant votre départ. Une fois sur place, vous ne pourrez pas dépenser plus que le montant "chargé".

Quelques points à prendre en compte :

  • Si vous voyagez aux États-Unis, vous devrez parfois aussi faire ouvrir votre carte de crédit auprès de votre banque. Il en va de même si vous partez en croisière ou utilisez les services d'une compagnie américaine. N'oubliez donc pas de vérifier auprès de votre banque.
  • Les paiements par carte de crédit dans la zone euro sont gratuits. Comme avec la carte de débit. En dehors de la zone euro, il est généralement moins cher de payer par carte de crédit. Mais attention, la carte de crédit n'est pas toujours l'option la plus intéressante : ainsi, retirer de l'argent dans la zone euro, par ex., reste moins cher avec la carte de débit. Si vous voyagez en dehors de la zone euro, cela vous revient parfois moins cher de retirer de l'argent avec une carte de crédit s'il s'agit de montants importants.

Morale de l'histoire : consultez les tarifs de votre banque avant le départ. Les coûts de votre carte de débit ou de crédit peuvent être totalement différents selon votre destination. Par exemple, en Espagne, vous vous en sortirez mieux avec votre carte de débit, mais votre carte de crédit pourra s'avérer plus intéressante à utiliser en Tanzanie. Vous trouverez les tarifs dans votre agence bancaire et sur le site internet de votre banque.

Si vous payez avec votre carte en dehors de la zone euro, faites aussi attention aux conversions de change dites dynamiques. Chez certains commerçants locaux, vous pouvez choisir sur l'écran de payer directement en euros plutôt qu'en monnaie locale. Ce n'est pas un problème en soi, mais sachez que le commerçant local demande une commission pour ce paiement en euros, qui sera souvent plus élevée que la commission imputée par votre banque.

Notre conseil : payez toujours dans la devise locale afin d'éviter des commissions de change élevées.

De l'argent liquide

Si vous souhaitez emporter de l'argent liquide avec vous, il est préférable de vérifier à l'avance quelle devise vous devrez utiliser pour payer sur place. Si vous avez besoin de devises étrangères, planifiez à temps une visite auprès de votre banque. Tenez compte du fait que votre agence bancaire locale n'a pas ces devises étrangères en caisse.

Croire qu'il suffit de passer à la banque le matin du départ pour prendre des devises est donc une erreur. Dans de nombreuses institutions bancaires, vous pouvez en revanche passer votre commande de devises à l'avance (en ligne) pour les retirer ensuite à l'agence. Certaines banques facturent des frais pour ce service, d'autres pas. Ici aussi, il est donc préférable de consulter les tarifs de votre banque.

Votre smartphone

Payer par smartphone est un moyen idéal en Belgique. Votre gsm est rapide, sûr, facile, hygiénique et toujours disponible. Mais soyez conscient/e que votre smartphone ne peut servir d'instrument de paiement à l'étranger.

En effet, les solutions de paiement mobile sont proposées localement (c'est-à-dire en Belgique) et non à l'international. A l'étranger, des dispositifs de paiement locaux sont à la disposition du public local, mais les Belges ne peuvent y recourir. Apple et Google Pay font cependant exception : ces deux solutions de paiement mobile peuvent en effet être utilisées tant en Belgique qu'à l'étranger.

Source : www.febelfin.be (Consommateurs)