Au Vénézuela, des milliers de retraités doivent faire la queue pour recevoir 1,5 dollar de pension

04/09/18 à 10:00 - Mise à jour à 09:36

Source: Belga

Des milliers de retraités vénézueliens ont été contraints lundi de faire la queue, pendant parfois plus de cinq heures, pour toucher une petite partie de leur pension en espèces, les liquidités restant rares malgré la mise en circulation de nouveaux billets.

Au Vénézuela, des milliers de retraités doivent faire la queue pour recevoir 1,5 dollar de pension

© AFP

"Arrêtez de vous moquer de nous les petits vieux, de nous humilier!", lance, au milieu d'une longue file d'attente de Caracas, Franklin Martinez, ancien professeur d'université de 77 ans, en colère contre le président Nicolas Maduro.

Pressés dès l'aube devant les portes des banques de Caracas et de plusieurs villes vénézuéliennes, les retraités recevaient chacun 90 bolivars, l'équivalent de 1,5 dollar, soit à peine plus que le prix d'une petite boîte de thon. "C'est une plaisanterie! Ça ne suffit pour personne", lâche une retraitée de 68 ans, Maria Caraballo.

"Ça fait mal", "90 bolivars, c'est comme si on mendiait", critique le président d'un syndicat de retraités, Emilio Lozada, interrogé par une chaîne de radio.

Au Vénézuela, des milliers de retraités doivent faire la queue pour recevoir 1,5 dollar de pension

© AFP

Mais ce montant ne représente qu'une petite fraction des 1.800 bolivars (28 dollars) que les retraités devraient normalement recevoir, le niveau des pensions devant augmenter, comme annoncé par Nicolas Maduro en août, de 4.200%.

La hausse des pensions de retraite fait partie d'un vaste plan gouvernemental visant à endiguer la grave crise socio-économique que traverse le pays, marqué par une hyperinflation prévue par le FMI de 1.000.000% d'ici fin décembre et une pénurie d'aliments, de médicaments et de produits de base.

Mais devant la grande confusion générée par les promesses de l'État, des milliers de retraités avaient manifesté samedi dernier, bloquant les rues de plusieurs villes du pays. Ce jour-là, le gouvernement avait versé un quart du montant des pensions sur les comptes bancaires des retraités (un deuxième quart doit être versé vendredi, et la dernière moitié le 14 septembre), mais les établissements bancaires étaient restés fermés, comme chaque week-end.

Au Vénézuela, des milliers de retraités doivent faire la queue pour recevoir 1,5 dollar de pension

© AFP

Le plan gouvernemental prévoit aussi une multiplication par 34 du salaire minimum, indexé à la valeur du petro, la cryptomonnaie vénézuélienne avec laquelle le gouvernement entend contourner le manque de liquidités et les sanctions financières des Etats-Unis.

Le gouvernement a par ailleurs mis en circulation, le 20 août dernier, de nouveaux billets amputés de cinq zéros. Mais alors que l'hyperinflation ralentit l'activité économique et notamment l'impression, l'argent papier reste rare dans le pays.

En conséquence, les produits de base se monnaient jusqu'à trois fois moins cher si on les paie en liquide, alors que les billets se vendent au marché noir pour le triple de leur valeur.

Nos partenaires