Quatre-vingt-cinq salaires mensuels, c'est plus de sept ans de rémunérations. Soit un montant conséquent qu'il est utile de remettre en perspective. Comment a-t-il été calculé ? La règle vaut-elle pour tout le monde ? " La première question à se poser est ce qu'on entend par niveau de vie, pointe Franky Stevens, actuaire chez Mercer. Mon collègue a 62 ans et aménage sa fin de carrière. Il travaille désormais à temps partiel (60 %) et en profite pour faire plusieurs voyages par an. Comme tant d'autres, il aborde la pension plein d'espoirs : la vie commence maintenant. Cette vie est remplie de loisirs, de sorties et de voyages (lointains). En résumé, il veut en profiter. Cela exige évidemment un certain budget. Il pourrait certes vivre avec moins, mais c'est un choix personnel. Il est donc avant tout important de se demander comment on veut vivre une fois à la pension.
...