29/01/14 à 11:05 - Mise à jour à 11:05

Un sas entre le jour et la nuit

Vous avez bien dormi ? Bof ! On est tellement nombreux à dormir mal que cela en devient presque banal.

Un sas entre le jour et la nuit

A ne pas réussir à s'endormir. A se réveiller la nuit et à broyer du noir. A avoir l'impression de s'endormir juste au moment où il faudrait se réveiller. A se lever crevé. Banal, en effet. Et comme faire autrement ? Car à condition d'écarter tout ce qui est pathologique, la vie en 2014, avec son cortège de stress et d'obligations, ne nous prédispose pas à bien dormir. Un seul exemple ? On vous l'écrira aussi dans nos pages, pour favoriser un bon sommeil, il faut ne pas dîner trop tard. C'est vrai. Mais vous faites comment quand vous quittez votre boulot à 18 h, que vous avez une heure de bus devant vous (ou d'embouteillages) et que vous tâchez quand même de cuisiner l'un ou l'autre légume ?

Ceci dit, il est quand même intéressant d'observer notre hygiène de vie avec un regard critique et de voir ce qui peut être amélioré. La télé, l'ordinateur dans la chambre, par exemple, c'est non ! Les réveils qui projettent l'heure au plafond et qui vous remettent le cerveau en marche en pleine nuit, c'est non aussi ! Une alimentation appropriée, comme nous l'expliquons dans notre dossier, c'est essentiel.

Et puis, cela ne fait pas plaisir à entendre - à qui le dites-le vous ? ! - mais l'âge n'arrange rien. Et là, c'est une variable sur laquelle nous n'avons pas de prise. Sauf que... Si notre sommeil se dégrade dès nos 40 ans, c'est en partie parce que notre horloge biologique, celle qui nous dit " jour " ou " nuit " perd de son tonus. Et là, on a un pouvoir. Celui de la régler convenablement en structurant ses journées. On se réveille à heures fixes, on allume bien les lumières s'il fait encore sombre, on prend ses repas toujours à la même heure. Et on marque la nuit en plongeant sa chambre dans l'obscurité totale. On peut faire mieux encore, en ajoutant entre le jour et la nuit un sas de décompression en soirée de manière à faciliter le passage d'un état à un autre. La soirée a pour fonction de fermer les portes à la journée et de se préparer à entrer dans la nuit. Pratiquement, cela veut dire quoi ? Qu'on va d'abord déposer ce qui a fait sa vie diurne. Donc, si vous avez remarqué qu'il y avait des taches d'humidité dans le mur de la cuisine, faites en part à votre conjoint à table, pas au lit. Puis, adoptez une activité pas trop intense, mais pas trop passive non plus. Lisez un bon bouquin, par exemple. Et quand vous sentez que le sommeil arrive, au lit ! Une bonne soirée, c'est le meilleur des médicaments !

Nos partenaires