Sites de rencontre: comment se protéger des arnaqueurs?

11/08/16 à 10:37 - Mise à jour à 10:37

Source: Plusmagazine

Quelques précautions permettent de débusquer les arnaques et faux profils qui circulent sur les sites de rencontre.

Sites de rencontre: comment se protéger des arnaqueurs?

© Getty Images/iStockphoto

La plupart des sites de rencontre ont mis en place un système de filtre à l'inscription pour détecter d'éventuels fraudeurs : la validité des adresses emails est contrôlée, tout comme l'adresse IP de l'utilisateur ou les photos de profil. "Les nouvelles inscriptions sont validées manuellement par un administrateur, explique par exemple Sébastien Darte, de rendez-vous.be. Si un profil suspect nous a échappé, les utilisateurs ont la possibilité de nous le signaler."

"En plus du contrôle manuel, nous avons développé un système qui nous envoie des signaux d'alarme à propos de certains profils, ajoute John Meuffels, de 50plusmatch.be. Le site bloque immédiatement les profils qui envoient beaucoup de messages identiques, utilisent différentes langues, des combinaisons de moyens de paiements, un système de copié-collé... " Mais comme dit précédemment, cela ne suffit pas toujours !

Si vous avez des doutes sur la réalité d'un profil, n'hésitez pas à taper le nom de votre interlocuteur dans un moteur de recherche : s'il n'existe pas de traces concrètes de son existence, cela peut être suspect, surtout si la personne dit exercer une fonction de cadre, d'indépendant ou un poste à responsabilité. Des sites de mise en garde reprennent par ailleurs des noms déjà employés par des arnaqueurs.

Vous pouvez également analyser une photo de profil (ou les photos qu'on vous envoie) via Google Images. Pour ce faire, enregistrez la photo sur votre disque dur puis allez sur www.google. be > images. Cliquez sur l'appareil photo puis " Importer une image ", sélectionnez la photo à analyser. Vous apercevrez alors tous les sites internet dans lesquels cette photo a été utilisée. De quoi découvrir rapidement si elle correspond aux explications données par votre interlocuteur !

Pour échapper à leur contrôle, les arnaqueurs essayent le plus souvent de poursuivre les discussions en dehors des sites de rencontre, via email ou Facebook. Il est donc conseillé de rester sur ces sites et de ne pas donner d'informations confidentielles (adresse email, adresse postale...), au moins jusqu'à une première rencontre de visu ou à un contact téléphonique. En règle générale, un arnaqueur invoquera des excuses pour ne pas vous rencontrer ou répondre au téléphone.

Soyez extrêmement prudent avec toutes les transactions d'argent, même si on vous demande de faire un virement sur un compte belge. "Les arnaqueurs n'utilisent plus seulement des sociétés comme Western Union, souligne Olivier Bogaert, commissaire à la Computer Crime Unit. Ils font parfois appel à des mules, des personnes embobinées qui acceptent de prêter leur compte pour faire transiter de l'argent. Comme la victime voit qu'il s'agit d'un compte belge, elle est parfois mise en confiance à tort. "

Si vous êtes concerné par une arnaque, conservez un maximum de pièces à conviction : mails, SMS, discussions en ligne. N'hésitez pas à porter plainte au plus vite pour escroquerie ou extorsion et ce, même si l'arnaqueur opérait depuis l'étranger.

Nos partenaires