Quand et comment envoyer ses voeux ?

08/12/15 à 11:04 - Mise à jour à 11:04

En cette fin d'année, il est déjà temps de penser à l'envoi de ses voeux. Si cette tradition ne date pas d'hier, elle répond toutefois à certaines exigences qui se sont répandues au fil des époques.

Quand et comment envoyer ses voeux ?

La tradition d'envoyer ses voeux sur une petite carte est née en Angleterre au XIXe siècle. Dès 1840, il était en effet coutumier de faire parvenir aux êtres chers une 'Christmas Card' pour Noël. L'apparition du timbre-poste et du procédé de lithographie ont largement popularisé cette coutume. Les cartes étaient en couleurs et étaient décorées de gui, de houx, de crèches, de sapins enneigés. Puisqu'il s'agissait de 'Christmas Card', elles étaient envoyées durant la période de l'Avent. On en profitait quand même pour souhaiter une bonne année !

Quand envoyer ses voeux ?

Vous avez jusqu'au 31 janvier pour adresser vos voeux ou pour répondre à ceux reçus. Si vous souhaitez insister sur la Noël, envoyez-les avant le 25 décembre. Autrement dit, les souhaits de fin d'année s'adressent de début décembre à fin janvier, mais le meilleur moment se situe entre Noël et le premier de l'an. En février, il est trop tard : vous risquez de paraître négligent si vous envoyez encore des cartes de voeux. Il est par ailleurs inutile d'envoyer une carte aux personnes à qui vous les avez souhaités de vive voix.

La bienséance veut que ce soient les plus jeunes qui envoient d'abord leurs voeux à leurs connaissances plus âgées.

En Grande-Bretagne, les voeux pour la nouvelle année et la Noël sont envoyés en même temps. La date limite est donc le 25 décembre. En Espagne, il ne faut pas dépasser la date du 31 décembre, tandis qu'en Italie, même si les Italiens sont attachés à la carte de Noël, les voeux pour la nouvelle année peuvent être souhaités conjointement ou durant la première semaine de janvier.

Comment envoyer ses voeux ?

Aujourd'hui, une question se pose : peut-on envoyer une carte virtuelle ou faut-il absolument privilégier la carte traditionnelle en papier ? Le choix dépend de la personne à qui vous écrivez, mais la carte papier envoyée sous enveloppe reste toutefois la meilleure marque d'attention. Elle prouve que vous accordez de l'intérêt à votre destinataire parce que vous aurez consacré du temps (et de l'argent) à choisir la carte ou à la confectionner, à y écrire un message manuscrit, à la poster. Envoyez certainement une carte traditionnelle aux personnes plus âgées, mais retenez qu'une carte n'est pas une lettre : quelques lignes suffisent.

La carte virtuelle présente l'avantage d'être totalement réglée en ligne, de la création jusqu'à l'envoi, et d'être gratuite. N'oubliez quand même pas d'y ajouter un petit texte personnalisé. Réservez cet usage à vos amis proches ou collègues. L'inconvénient est que cette forme de courrier peut ne jamais parvenir à son destinataire, bloquée par un logiciel anti-spam ou détruite dès réception. Evitez en tous cas les mails ou les sms groupés, souvent considérés comme un manque de savoir-vivre.

Comment répondre aux voeux ?

Il est de bon ton de répondre aux voeux de la même manière que ceux reçus : par voie électronique si vous avez reçus une e-card et par courrier pour une carte traditionnelle. Ne répondez pas immédiatement, mais attendez trois jours maximum. Si vos cartes de voeux et celles de vos amis se croisent, ils ne vous en voudront pas si vous ne répondez pas.

Nos partenaires