Plus de 7.000 conducteurs ont dû prouver leur aptitude à conduire l'an dernier

04/04/18 à 10:04 - Mise à jour à 10:03

Source: Belga

Le Centre d'aptitude à la conduite et d'adaptation des véhicules (Cara) a reçu, en 2017, 7.099 dossiers d'automobilistes qui devaient prouver leur aptitude à conduire, soit 120 de moins qu'en 2016, a indiqué l'institut pour la sécurité routière Vias.

Plus de 7.000 conducteurs ont dû prouver leur aptitude à conduire l'an dernier

© iStock

Environ 591 dossiers sont introduits chaque mois, soit environ 27 par jour. La Flandre représente 65,3% des dossiers, la Wallonie 29,4% et Bruxelles 5,9%.

Lorsqu'un (apprenti) conducteur présente une éventuelle diminution de ses capacités fonctionnelles, à la suite d'une maladie ou d'un accident par exemple, qui peuvent influer sur la conduite en toute sécurité du véhicule, il peut s'adresser au Cara pour un examen d'aptitude à la conduite. Ce renvoi au Cara, un service de l'institut Vias, se fait sur la propre initiative de l'automobiliste ou celle de son médecin.

Si l'évaluation est favorable, le Cara fournit les documents permettant d'obtenir un (nouveau) permis de conduire. Cette autorisation peut s'accompagner d'adaptations du véhicule et/ou de restrictions à la conduite. Par exemple, la personne peut être autorisée à ne conduire qu'une voiture automatique ou uniquement dans un environnement connu.

Nos partenaires