Nos conseils pour passer de bonnes vacances en solo !

18/07/11 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

De plus en plus de gens voyagent seuls et apprécient la liberté de se reposer à leur rythme.

Nos conseils pour passer de bonnes vacances en solo !

Contenu :

1. Variez les formules de voyage
2. Profitez sans contraintes
3. N'ayez pas peur de voyager seul
4. Evitez le supplément single
5. Osez partir sans votre conjoint
6. Prévenez toute crise de nostalgie
7. Préparez votre retour

Je ne sais pas si je vais continuer à voyager seule, nous écrit Hilde Boulanger, une lectrice. Quand on voyage en single, on paie systématiquement un supplément de 20 % et on doit se contenter d'une chambre plus petite et moins bien située..."

" Ce ne sont pas des raisons valables pour rester chez soi, " s'insurge Griet Demeter, professeur en psycho-sociologie et qui travaille au sein d'un groupe d'accompagnement des célibataires et des personnes ayant subi une rupture. Depuis son divorce, voici 17 ans, elle a pris l'habitude de partir chaque année seule en vacances. " Voyager, même pour 2 ou 3 jours, ça élargit notre perception du monde et permet de relativiser ses problèmes personnels. Sans compter que de telles vacances sont l'occasion de se faire de nouveaux amis. Cela dit, il ne faut jamais partir avec l'idée de rencontrer quelqu'un. Il faut se laisser porter par le hasard... Il n'y a pas de raison d'avoir peur parce qu'on est une femme. J'ai fait la Libye et le Mexique, et je me suis sentie tout à fait à l'aise. "

1. Variez vos formules de voyage

Quand on voyage en solo, on peut varier les expériences bien plus facilement qu'à deux : partir seul, accompagner un couple d'amis, voyager avec un(e) ami(e) ou opter pour la formule de groupe. " Chaque voyage se transforme en expérience nouvelle, affirme Griet Demeter. Si vous partez seul avec un groupe pour la première fois, je vous conseille de chercher un compagnon de voyage ou de chambre. C'est l'assurance d'avoir de la compagnie, d'éviter le supplément single et de ne pas se retrouver parachuté au sein d'un groupe d'inconnus.

Partir vraiment seul procure un incroyable sentiment de liberté : on ne doit enfin tenir compte de rien ni de personne. D'un autre côté, la solitude est bien réelle : il faut tout organiser soi-même, prendre toutes les décisions et s'occuper seul des bagages."

Retour

2. Profitez sans contraintes

Les vacances en groupe peuvent être une expérience agréable, pour autant que vous vous accordiez des plages d'autonomie et des moments rien qu'à vous.

" Je me suis édicté quelques règles que je suis à la lettre, précise Griet Demeter. Je veille à ce que le voyage soit en adéquation avec mes moyens physiques et financiers (ce serait dommage de devoir renoncer aux excursions parce qu'elles sont trop coûteuses). Il existe de bonnes valises, avec des roulettes, qui permettent de se débrouiller seul.

Aux heures de rendez-vous, j'essaie d'être parmi les premiers dans le car ou à table. Cela m'évite de devoir demander aux autres si je peux me joindre à eux. Si nous partageons tous la même table, j'essaie de m'asseoir à côté de couples différents. Quand il s'agit d'offrir une tournée, la personne seule est souvent le dindon de la farce. C'est pourquoi je n'offre jamais de tournée générale mais j'offre les tapas ou le fromage à ma table. Lorsque nous passons une soirée entière ensemble, je propose une partie de cartes, par exemple. "

Retour

3. N'ayez pas peur de voyager seul

Selon les statistiques officielles, la Belgique compte 707.000 hommes et 805.000 femmes célibataires. Pas étonnant que les voyages de groupes pour personnes seules aient le vent en poupe. Des associations et des tour opérateurs se sont d'ailleurs spécialisés dans ce créneau.

" J'ai eu de très bonnes expériences, assure Griet Demeter. On croit souvent qu'on va se retrouver dans La Croisière s'amuse. Mais non ! Lors de ces voyages, je n'ai jamais vu de couple se former. Cela peut se produire après, mais c'est une autre histoire. Quoi qu'il en soit, il faut se montrer franc avec ses compagnons. On peut être seul mais pas libre... Il faut le dire ! Ces voyages organisés pour des célibataires offrent les avantages d'une formule de groupe, sans les couples. Si vous avez un problème en chemin, il y aura toujours quelqu'un pour vous aider. Et on trouve en général facilement quelqu'un avec qui partager une chambre. "

Retour

4. Evitez le supplément single

  • Logez en chambre d'hôtes plutôt qu'à l'hôtel : on y pratique souvent (mais pas partout !) des prix par chambre et non par personne.
  • De nombreux tour-opérateurs et hôtels font des promotions et ne facturent pas le supplément single à certaines périodes de l'année. Ce sont, hélas, souvent les mois les moins agréables (fin de l'automne, février, mars).
  • Réservez à l'avance : la réduction accordée compense souvent le supplément single !
  • Cherchez une personne avec qui partager votre chambre : c'est une bonne solution si vous êtes prêt à céder un peu de terrain privé et à faire des concessions (emmenez des bouchons d'oreilles).
    Louez une maison de vacances avec d'autres célibataires. Ici aussi, il faut savoir faire preuve de souplesse et de largesse d'esprit.

Retour

5. Osez partir sans votre conjoint

" Tant que la confiance est mutuelle et que cela fait plaisir aux deux conjoints, les vacances en solo sont même une respiration tout à fait bénéfique, à condition de ne pas exagérer, explique Griet Demeter. Il faut savoir aussi partir à deux et avoir une gentille attention pour l'autre à son retour. "

Retour

6. Prévenez toute crise de nostalgie

Quand on est veuf ou veuve, on a parfois tendance à retourner sur les lieux de vacances où on allait en couple. On espère ainsi revivre les bons moments passés avec la personne disparue. La déception est souvent au rendez-vous, surtout aux endroits très romantiques. Dans l'absolu, il vaut mieux se contenter de garder de bons souvenirs.

Retour

7. Préparez votre retour

Il n'est pas rare de déprimer au retour des vacances. On retrouve une maison vide, sans personne pour nous accueillir. " Avant de partir, je prévois toujours une activité agréable pour mon retour, confie Griet Demeter. Je prends rendez-vous avec une amie pour faire du shopping ou aller au restaurant. Cela facilite la transition. Quand des amis célibataires partent en vacances, je leur envoie un petit sms pour leur souhaiter la bienvenue à la maison quand ils rentrent chez eux ! Cela fait plaisir... "

Bonnes adresses pour voyages en solo

Retour

Nos partenaires