Les femmes Vikings, aussi puissantes que leurs hommes

19/01/15 à 13:49 - Mise à jour à 13:49

Quand les Vikings partaient à la guerre, il ne s'agissait pas d'un voyage viril entre mâles costauds. Bien au contraire : ils emmenaient leurs femmes qui ont ainsi participé à l'expansion de ce peuple du Nord.

Les femmes Vikings, aussi puissantes que leurs hommes

Des anciens ossements ont été exhumés en Norvège pour subir une analyse sur l'ADN mitochondrial, celui qui est transmis par la mère. L'étude, publiée dans la revue Philosophical Transactions of the Royal Society B, prouve que les femmes faisaient partie intégrante des migrations des Vikings et ont joué un rôle important dans la colonisation des îles britanniques au Moyen-Age. Les ossements - des dents et des squelettes - ont été prélevés dans le centre et le nord de la Norvège sur 45 Norvégiens décédés entre 796 et 1066 après Jésus-Christ. Les chercheurs se sont plus particulièrement intéressés à l'ADN mitochondrial, qui apporte des précisions sur la généalogie maternelle. Il a été comparé à des échantillons prélevés sur 5.000 personnes modernes vivant en Ecosse, Norvège, Suède, Angleterre, Allemagne et France ainsi qu'à l'ADN d'habitants de l'Islande médiévale.

Colonisation de l'Islande

Les femmes des vikings ont ainsi contribué à l'expansion et l'établissement de ce peuple en Atlantique nord. Les épouses vivant sur les Orcades et les Hébrides extérieures, deux archipels situés au large de l'Ecosse, ont joué un rôle particulièrement important dans la colonisation de l'Islande. " Les Scandinaves médiévaux ou Vikings ont eu un impact biologique et culturel important sur de nombreuses parties de l'Europe par le biais de raids, de la colonisation et du commerce, de 793 à 1066 environ. Pour aider à comprendre les affinités génétiques des anciens Scandinaves, et leur contribution génétique au réservoir de gènes des autres Européens, nous avons analysé des marqueurs d'ADN à la fin de l'âge du fer tirés de restes originaires de Norvège ", ont écrit les chercheurs dans le résumé de l'étude.

Une affaire de famille

Selon un mythe largement répandu, notamment dans les films et les livres, les expéditions vikings n'étaient composées que d'hommes. On leur imputait les viols des femmes dans toutes les régions où ils débarquaient et où ils semaient la terreur, en prenant de force des épouses locales. Les Vikings emmenant même leur bétail avec eux lors de leurs funestes voyages, il est fort probable que les enfants étaient également de la partie. De quoi supposer que les raids des Vikings étaient finalement une affaire de famille !

Nos partenaires