Les appels dans l'UE bientôt plafonnés à 19 cents

06/06/18 à 13:29 - Mise à jour à 13:29

Source: Belga

Les négociateurs du Parlement européen et des États membres ont trouvé mercredi un accord sur les différentes règles du paquet "télécoms", grâce auquel la Commission européenne veut mettre en oeuvre le développement de l'internet super rapide sur le continent. Ils se sont aussi entendus pour limiter le coût des appels téléphoniques entre Etats membres à 19 centimes d'euros la minute.

Les appels dans l'UE bientôt plafonnés à 19 cents

. © iStockphoto

En mars dernier, un compromis politique sur la libération du spectre radio pour la 5G dès 2020 avait déjà été atteint par les négociateurs des deux institutions européennes. D'autres éléments du paquet devaient toutefois encore faire l'objet de discussions.

L'accord conclu dans la nuit de mardi à mercredi "est essentiel pour répondre aux besoins accrus des Européens en matière de connectivité, mais aussi pour favoriser la compétitivité de l'UE", a commenté le commissaire européen en charge du marché unique numérique, Andrus Ansip. L'Europe, qui avait été à la traîne dans le développement de la 4G, entend bien ne pas répéter cette erreur. L'exécutif européen a d'ailleurs pour ambition de faire tourner toutes les grandes villes et tous les réseaux de transport sur la 5G d'ici 2025.

Parlement et Etats-membres se sont aussi entendus pour que les appels téléphoniques internationaux entre Etats membres ne dépassent pas un plafond de 19 centimes d'euros par minute, tout en s'assurant que les nouvelles règles ne mèneront pas à des distorsions de concurrence. L'Europe avait déjà mis fin l'an dernier au roaming, les frais d'itinérance pour des appels lors des déplacements à l'étranger. Elle vise ici à plafonner le coût des communications passées de son pays vers un autre pays de l'UE.

D'autres principes ont aussi été actés, comme un accès internet universel aux services d'e-gouvernement, de banque en ligne ou d'appels vidéo, la promotion de la transparence tarifaire et des comparaisons d'offres contractuelles, ou une meilleure protection des consommateurs qui souscrivent à des offrent "package".

L'accord envisage en outre des compensations pour les consommateurs qui veulent changer de fournisseur de service tout en gardant le même numéro d'appel, mais pour qui la procédure se passe mal ou prend trop de temps.

Nos partenaires