Le langage du ronron du chat

13/01/16 à 15:21 - Mise à jour à 15:21

Ce son les rassure. Ce ronron nous détend. Souvent associé au bien-être du chat, le ronronnement revêt pourtant différentes significations. Et parfois à l'opposé l'une de l'autre.

Le langage du ronron du chat

Une petite caresse sous le menton, un regard appuyé, son nom répété, le bruit de sa gamelle et voilà la machine à ronrons enclenchée. Habituellement synonyme de situations plutôt agréables, le ronronnement traduit parfois des moments douloureux ou stressants pour votre petit félin.

Communiquer

Le chat ronronne depuis son plus jeune âge. Le chaton émet ce son pour communiquer avec sa mère, notamment lorsqu'il est submergé de plaisir en tétant. La chatte ronronne également pour informer ses petits qu'elle est là pour les protéger. Lors de la tétée, ce bruit va de pair avec le patounage qui est le mouvement des pattes comme une sorte de pétrissage. Le chat peut aussi ronronner pour communiquer avec ses semblables pour se montrer pacifique. Ce sera notamment le cas face à un congénère agressif pour lui faire comprendre qu'il ne lui veut aucun mal.

Un ronronnement continu

Le ronronnement semble mobiliser l'ensemble de l'appareil vocal des chats. Il résulterait de la vibration du ligament de l'os hyoïde, situé juste au-dessus du larynx et qui relie la clavicule de l'animal à sa gorge. Le bruit ainsi créé se fait entendre tant à l'inspiration qu'à l'expiration. Toutefois, des scientifiques affirment que le ronronnement serait dû à la contraction rapide des muscles du larynx et du diaphragme, ce qui engendrerait une vibration des cordes vocales. Les chats ne cesseraient jamais de ronronner, mais contrôleraient en réalité l'intensité du phénomène. Cette intensité serait donc liée à des émotions intenses vécues par le chat, qu'elles soient positives ou négatives.

Douleur et peur

Ainsi, le chat ronronne par plaisir, pour manifester son état de béatitude ou pour faire savoir qu'il a envie de câlins. Si votre matou se frotte à vos jambes en ronronnant, il vous demande certainement quelque chose. A l'inverse, en cas de situation stressante ou douloureuse, vous entendrez également votre chat ronronner. Son ronronnement entraîne ainsi des vibrations qui sollicitent les corpuscules de Pacini, ces récepteurs sensoriels présents sur la surface de leur peau et qui enclenchent la production d'endorphines. Ces dernières ont pour but d'apaiser le chat et lui permettent d'évacuer une douleur ou de récupérer d'une maladie. Un chat qui a mal, qui a peur ou qui agonise est donc capable de ronronner. Et si votre animal vous sent fatigué ou malade, il est possible qu'il vienne se coller à vous en ronronnant pour vous apaiser et vous signifier que tout va bien !

Le ronronnement de l'éléphant

D'autres animaux se distinguent par ce bruit caractéristique. Les plus petits membres de la famille des félins, comme le lynx, le cougar, l'ocelot ou encore le chat domestique ronronnent. En revanche, les grands félins tels que le lion, la panthère ou le léopard n'émettent pas ce son particulier. Le tigre, lui, ne ronronne qu'au moment de l'expiration. Plus étonnant : les ratons laveurs, les lapins, les écureuils les éléphants ronronnent également!

Nos partenaires