Le bonheur est au Danemark

14/07/14 à 14:08 - Mise à jour à 14:08

Selon le rapport 2013 de l'OCDE, le Danemark est le pays du monde où l'on se sent le plus heureux. Ce classement n'a pas été établi en fonction du traditionnel PIB, mais plutôt sur base du bien-être des individus. La Belgique occupe la 21e place sur 156, cette dernière revenant au Togo.

Le bonheur est au Danemark

L'Organisation des Nations unies de Coopération et de Développement économiques a dressé un état des lieux du bonheur dans le monde en se basant sur six principaux critères : l'espérance de vie en bonne santé, le revenu par habitant, la générosité, le soutien social, la liberté de choix de vie ainsi que la perception de la corruption. Grâce à ces indicateurs, l'OCDE a dressé un classement qui devrait permettre de mesurer le bonheur des habitants d'un pays.

On se sent bien en Europe

Selon cette classification, l'Europe arrive en tête avec cinq pays du Vieux Continent présents dans le top 5 : Danemark, Norvège, Suisse, Pays-Bas et Suède. Avec sa 21e place, la Belgique devance le Royaume-Uni (22e), la France (25e), et l'Allemagne (26e). On retrouve les Etats-Unis en 17e position, six places après Israël ! Comme quoi, l'argent ne fait pas le bonheur ...

Vivons mieux de manière interactive!

En 2011, l'OCDE lançait son indicateur du " vivre mieux ", un indice interactif permettant à chacun d'entre nous de mesurer et de comparer sa propre qualité de vie, au-delà des statistiques relatives au PIB. Chacun peut ainsi comparer son bien-être au sein de 34 pays, en fonction de 11 critères : logement, revenu, travail, communauté, éducation, environnement, gouvernance, santé, bien-être subjectif, sécurité et conciliation travail et vie privée. Il nous est possible d'accorder un poids variable à chacune de ces dimensions.

Trois ans plus tard, les visiteurs du site de l'OCDE ont été encouragés à créer et à partager leurs indicateurs. L'Organisation onusienne a déjà reçu plus de 60.000 indicateurs provenant de 180 pays et territoires. Les réponses sont actualisées chaque jour et ont été regroupées par pays, âge et sexe. Elles sont affichées sur une carte interactive présentée à l'adresse www.oecdbetterlifeindex.org/fr/reponses/.

Notation et coloris

La carte montre ainsi les préférences des utilisateurs en terme de bien-être, selon les pays ou les territoires. Elles sont représentées par un point coloré. La couleur indique le thème le mieux noté dans ce pays parmi les 11 critères retenus. La taille du point indique le nombre de réponses. Tous les pays et territoires sont représentés, quel que soit le nombre de réponses. Quand un pays est sélectionné, une fenêtre apparaît et montre l'ordre selon lequel les utilisateurs ont classé les thèmes liés au bien-être, en ordre croissant d'importance (une note sur dix est attribuée).

Belgique: équilibre entre travail et vie privée

Selon ce classement interactif, l'Australie arrive en tête de peloton. La Belgique, où l'équilibre entre le travail et la vie privée semble être le critère le plus important en terme de bien-être (8,8/10), occupe la 13e place. En revanche, pour se sentir heureux dans notre plat pays, l'engagement civique (5,8) et le revenu (5,9) sont de moindre importance, alors que les 20 % les mieux lotis touchent environ quatre fois le montant perçu par les 20 % les moins bien lotis. En général, les Belges sont plus satisfaits de leur vie que la plupart des citoyens de l'OCDE. En Belgique, 81 % des personnes interrogées indiquent vivre plus d'expériences positives au cours d'une journée moyenne (sentiment de repos, fierté d'avoir accompli quelque chose, plaisir, etc.) que d'expériences négatives (douleur, inquiétude, tristesse, ennui, etc.). Ce pourcentage est supérieur à la moyenne des pays de l'OCDE, qui s'établit à 76 %.

La comparaison peut également s'opérer au niveau régional. Ce travail d'analogie est née du constat que le seul PIB ne peut refléter le niveau de vie d'un pays.

Nos partenaires