La moitié des Belges fêtent le réveillon de Noël à la maison

11/12/12 à 11:10 - Mise à jour à 11:10

Le soir et le jour de Noël sont des fêtes que la grande majorité des Belges aiment célébrer à la maison ou dans la famille. Cependant, même si plus de neuf citoyens sur dix célèbrent le réveillon de Noël, le jour de Noël et le Nouvel an, nombreux sont ceux qui considèrent ces fêtes comme une obligation et qui s'en passeraient volontiers.

La moitié des Belges fêtent le réveillon de Noël à la maison

© Getty Images/iStockphoto

Ils sont 47% à fêter le réveillon de Noël chez eux et 34% dans la famille ; 39 % à fêter le jour de Noël à la maison et 42 % dans la famille, ressort-il d'une enquête menée par l'observatoire de la vie à la maison ILIV, auprès de 2.000 Belges. Pour la Saint-Sylvestre, 38 % fêtent le réveillon à la maison, 11 % dans la famille, 15 % chez des amis, et 16 % commencent la soirée à la maison pour poursuivre la fête ailleurs.



Mais tout le monde ne voit pas arriver ces fêtes de fin d'année avec le même enthousiasme... Ils sont 62 % à attendre avec impatience, chaque année, les fêtes de Noël et de Nouvel an, 38 % pas ; 38 % considèrent surtout Noël comme une obligation, 61 % pas ; 85 % aiment l'ambiance de Noël, les éclairages, le sapin, les magasins décorés, 15 % pas ; 31 % se passeraient volontiers de Noël, 69 % pas.

Sans compter que 79 % des Belges interrogés se plaignent dans une certaine mesure de l'aspect commercial et 52 % disent dépenser trop d'argent pendant ces fêtes. Un quart des citoyens, par exemple, achètent des nouvelles décorations chaque année.Ils sont 76 % à mettre un sapin.

L'enquête révèle encore que le Belge organise peu de fêtes chez lui le reste de l'année. Parmi les sondés, 30 % n'organisent que très rarement, voire jamais, une petite fête ou un repas à la maison, contre 47 % de temps en temps et 23 % régulièrement. Ils trouvent agréable de recevoir des gens, mais y voient aussi beaucoup d'inconvénients comme le stress et le désordre.

Nos partenaires