La guêpe mérite le respect.

18/08/17 à 15:08 - Mise à jour à 15:07

Août est le mois de la guêpe. Impossible de s'asseoir cinq minutes au calme sur une terrasse sans être tourmenté par une guêpe envahissante. De ce fait, ce petit animal attire en général peu de sympathie. Mais notre dégoût pour la guêpe est-il bien fondé ?

La guêpe mérite le respect.

© Istock

Utile

Cela vous étonnera peut-être, mais les guêpes sont bel et bien utiles à l'homme. Au plus il y a de guêpes, au moins il y a de moustiques et de mouches. Un nid de 6.000 guêpes permet d'attraper quelque 130.000 moustiques en une seule semaine. Les guêpes sont aussi des nettoyeurs naturels. Elles déchiquettent les cadavres des petits mammifères, amphibiens et oiseaux en petits morceaux pour nourrir leurs larves.

A la merci du climat

Non, il n'y a pas davantage de guêpes du fait du réchauffement climatique. Le nombre de guêpes dépend presque entièrement des conditions météorologiques. Le nid des guêpes est constitué au printemps. S'il tombe ensuite beaucoup de pluie, une partie des nids trépasse. Au cours d'un été sec et chaud, il y a beaucoup d'insectes pour les larves des guêpes et le nid peut par conséquent continuer à croître.

Mais la météo de l'hiver est également un facteur déterminant pour le nombre de guêpes en été. Normalement, la reine est la seule du nid à passer l'hiver. Les ouvrières et les bourdons meurent par temps de gel et de pluie. Par temps doux, les petits mâles peuvent survivre et ils volent alors hors du nid avec la reine en avril. Conséquence : davantage de guêpes en été.

Pas sans raison agressive

Les guêpes ne sont en principe pas plus agressives que les abeilles. La grande différence est que les guêpes sont attirées par les édulcorants (les substances ayant un goût sucré). Et elles les trouvent souvent à proximité des êtres humains. Les ouvrières reçoivent une portion d'édulcorant en échange de l'alimentation des larves. Vers fin juillet, les friandises commencent à manquer et les ouvrières sortent, à la recherche de sources alternatives d'édulcorants. Cette quête ne se termine que lorsque le temps devient plus froid et pluvieux, fin octobre ou début novembre. Les abeilles, par contre, sont uniquement intéressées par le nectar et le pollen des plantes.

Une conséquence de leur penchant pour les substances sucrées est qu'elles construisent souvent les nids à proximité des êtres humains : murs creux, toitures, remises, galeries de taupes dans le sol,... à quelques battements d'ailes des poubelles et des terrasses. Et la personne qui dérange leur nid risque d'être attaquée. Les nids proches de votre maison, mieux vaut donc les faire enlever par les pompiers. Si le nid se trouve dans un lieu où vous ne passez pas souvent, laissez le donc en paix.

Les guêpes peuvent toutefois réagir de manière agressive à certains parfums (sucrés) et aux vêtements de couleurs vives parce que cela les induit en erreur. Mieux vaut donc les éviter quand vous partez vous balader dans la nature. Si vous tuez une guêpe, cette dernière émet une phéromone qui rend les autres guêpes plus agressives. Le message est donc : restez calme jusqu'à ce que la guêpe s'en aille.

Source: natuurpunt.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires