La bière, c'est pour les femmes !

09/11/15 à 14:58 - Mise à jour à 14:58

La bière, ce n'est pas pour les femmes ? Vraiment ? Une étude démonte pourtant ce préjugé selon lequel la boisson ne serait qu'une affaire d'hommes !

La bière, c'est pour les femmes !

Selon une étude réalisée par le bureau indépendant Ipsos, ce stéréotype sur l'incompatibilité entre les femmes et la bière serait encore très répandu. A la demande de l'entreprise Ab Inbev, Ipsos a interrogé 1033 adultes en Belgique, dont 486 femmes. Cette enquête portait sur la perception de la bière liée aux femmes, les habitudes de consommation et les avantages à boire de la bière.

La bière est moins l'apanage des hommes

Aujourd'hui, trois femmes belges sur quatre (72%) se disent consommatrices de bière, dont une sur trois (39%) au moins une fois par semaine. Plus d'une sur dix (12%) qui ne buvaientt pas (6%) ou rarement (6 %) de la bière il y a 5 ans en consomment aujourd'hui. Pour 41% des femmes interrogées, les principales raisons d'opter plus souvent pour la bière seraient le choix toujours plus large et la grande diversité de goûts. Une femme sur trois qualifie aujourd'hui la bière de plus tendance qu'autrefois.

Les femmes préfèrent la bière (22%) au mousseux ou au champagne (20%), au gin (7%) et aux autres boissons fortement alcoolisées (10%). Elle disent aimer les bières blondes (73%), mais savent aussi apprécier la pils (50%) ainsi que les bières spéciales et les trappistes (55%). La jeune génération consomme davantage de bières de la première catégorie (93%), tandis que les femmes mûres aiment les trappistes et les bières spéciales (76%). Les hommes ont quant à eux une préférence très nette pour la pils, les trappistes et les bières spéciales (82%).

Un préjugé encore bien ancré

Bien que de plus en plus de femmes boivent de la bière, un tiers de celles qui ont été interrogées constatent que la boisson est encore très souvent associée aux hommes. Cette perception a été confirmée par plus d'un homme sur quatre (26%) qui estiment que la bière n'est pas faite pour les femmes. Pour appuyer ce stéréotype, Ab Inbev a mené une expérience en suivant des hommes et des femmes dans des bars pendant une nuit. Plusieurs couples ont commandé des boissons, la femme demandant une bière, tandis que l'homme choisissait autre chose. Dans la majorité des cas, le serveur se trompait en apportant les boissons et plaçait la bière en face de l'homme. Selon l'étude, 34% des femmes et 54% des hommes de Belgique ont déjà vécu cette situation. Près de 9 dames sur 10 ont alors averti le serveur de son erreur.

Nos partenaires