J'ai testé : la restauration rapide de chefs étoilés

21/10/15 à 12:59 - Mise à jour à 12:59

En quête d'un repas savoureux à emporter ou à déguster sur place ? Le nouveau restaurant rapide Boco vous attend à Bruxelles. Son concept : servir des plats de chefs étoilés dans des... bocaux !

L'idée de ce bistrot parisien de quartier a été imaginée il y a 6 ans par Vincent et Simon Ferniot. Ces frères, passionnés de cuisine et de bonnes tables, voulaient amener la gastronomie dans l'univers du fast-food. Pari réussi puisque les enseignes boco se sont multipliées dans la capitale française et un restaurant vient de s'installer sur l'avenue Louise, à Bruxelles. D'ailleurs, d'autres ouvertures sont encore prévues dans le pays.

Wynants, Rigolet et Wittamer

Pour célébrer l'arrivée de la marque dans le royaume, des grands noms belges rejoignent la sélection de chefs étoilés et pâtissiers français qui concoctent les recettes de boco. Ainsi, Pierre Wynants et Lionel Rigolet (Comme chez Soi **, Bruxelles) de même que le pâtissier Paul Wittamer mettent la main à la pâte, enfin au bocal puisque toutes les recettes sont servies dans des bocaux en verre ! " La saveur y est bien préservée, le consommateur peut directement manger dans le contenant, un bel objet qui rappelle des souvenirs d'enfance, le gain de vaisselle est énorme, tout est visible à l'intérieur donc on choisit directement ce qui nous fait envie ", explique Vincent Ferniot. Effectivement, lorsqu'on entre chez boco, on prend un petit panier et on le remplit de produits qui nous font de l'oeil dans les étagères réfrigérées (au passage, il y a aussi des sandwichs et des quiches).

Un menu pour 15 euros

Trente recettes différentes sont proposées quotidiennement. Difficile de choisir ? Optez alors pour le menu complet du jour (entrée, plat, dessert) pour 14,80 ?. Un prix agréablement accessible ! J'ai testé un, deux, trois, quatre, cinq... bref, plusieurs bocaux. Ben oui, on ne peut pas juger sur base d'un seul plat, voyons. Si la recette paraît basique, la salade liégeoise des chefs Wynants et Rigolet (7,20 ?) vaut vraiment le détour : des haricots croquants, des lardons goûteux... Mais mon coup de coeur va sans hésitation à la salade de crevettes acidulée aux pommes, radis et fenouil, au citron vert et gingembre, préparée par Vincent Ferniot. Un délice plein de fraîcheur ! Bon aussi, mais visuellement moins alléchant, le bocal " comme une omelette aux girolles et trompettes ", par Emmanuel Renaut. Très joliment présentée et savoureuse, " la roulade de chiconnette au jambon " (8,90?). Pas très aisé de couper le chicon dans un bocal en revanche... Une succulente recette de Pierre Wynants sûrement. C'est que l'étiquette s'est décollée du bocal, comme celles figurants sur d'autres plats chaud d'ailleurs. Dommage aussi que la région ne soit pas mentionnée à côté du nom du chef sur les étiquettes des bocaux. Côté desserts, tous ceux que j'ai dégustés sont franchement réussis tant au niveau de la présentation que du goût : la forêt noire légère de Wittamer, la compote macaronée pommes-abricots de Vincent Ferniot, la petite tarte " tout citron " de Christophe Michalak et, alors, mention toute spéciale au Saint Boco de ce même Christophe Michalak. Ce dessert à base de crème vanille, de chocolat et de caramel est une véritable tuerie !

Si on n'a pas le temps ou l'envie de s'installer à une table de ce bistrot à la jolie déco cosy, on peut emporter les bocaux à la maison. Un petit coup de four et il reste juste à se régaler ! Et que deviennent les bocaux alors, me direz-vous ? Il ne sont pas consignés donc soit vous les gardez chez vous pour leur donner une nouvelle vie soit vous les ramenez chez boco pour les remettre dans le circuit !

Boco Bruxelles, 521 avenue Louise, 1050 Bruxelles. Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 à 20h. Le samedi de 8h30 à 20h et le dimanche de 8h30 à 16h. Infos : 02 647 70 54 www.boco-be.com

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos