Il y a 40 ans, Jacques Brel quittait la Belgique à bord de son voilier

30/07/14 à 12:14 - Mise à jour à 12:14

Le grand Jacques entamait son tour du monde au départ du port d'Anvers à bord de son yacht Askoy II.

Le chanteur "était pressé, il voulait fuir la popularité qu'il avait ici. L'année précédente, il avait suivi des leçons de navigation à Ostende", confie Staf Wittewrongel, une des forces motrices de l'actuel projet de restauration du yawl.

Dessiné fin des années 50

Jacques Brel avait acheté ce voilier de 18 mètres de long et pesant 40 tonnes à la famille Wittewrongel qui possède une voilerie à Blanckenberge. Il avait été dessiné en 1958 par l'architecte anversois Hugo Van Kuyck. Mis à l'eau en 1960, Van Kuyck et sa famille ont navigué à bord de l'Askoy II pendant une dizaine d'années, principalement dans les eaux nordiques. Le yacht, sacré parmi les vingt plus beaux du monde, doit d'ailleurs son nom à une île norvégienne située au large de Bergen.

Départ pour nulle part en 1974

Au gardien qui lui demandait où il comptait se rendre, Jacques Brel a dû lui répondre quelque chose comme " partout et nulle part " ! Atteint d'un cancer du poumon, Brel abandonne tout en 1974 et part en compagnie de sa dernière compagne, Maddly Bamy, et d'une de ses filles, France. Ils ont atteint l'Angleterre, puis les Iles Canaries et les Antilles, où France débarque en raison de la mauvaise entente avec sa belle-mère, avant de se poser aux Marquises. Il est arrivé sur cet archipel de la Polynésie française complètement épuisé et a dû se résoudre à vendre le voilier. Après sa mort survenue en 1978, l'Askoy II change quatre fois de propriétaires avant de s'échouer, en 1994, sur une plage de Nouvelle-Zélande. Avant cela, il était resté amarré dans un port des îles Fidji, son dernier propriétaire ayant été arrêté pour trafic de drogues !

Nouvelle vie

Après avoir fondé, en 2004, l'association Askoy II, les frères Wittevrongel extirpent le yacht ensablé sur sa plage sauvage trois ans plus tard. L'objectif de la fratrie étant de le restaurer et de le remettre à flot. Ils espèrent encore rassembler la somme de 200.000 euros via le crowdfunding (financement participatif) pour qu'il puisse retrouver la mer le 8 avril prochain, date anniversaire du grand Brel.

Infos : www.askoyii.be (en néerlandais)

Nos partenaires