Il est normal de verser une petite larme en épluchant des oignons!

13/10/14 à 13:06 - Mise à jour à 13:06

Normal, mais peu pratique! Et surtout pourquoi? La faute aux cellules du condiment. L'oignon est en effet composé de cellules qui renferment des composés soufrés et une enzyme appelée alliinase.

Il est normal de verser une petite larme en épluchant des oignons!

Lorsque votre couteau tranche des rondelles d'oignon, il déchire en même temps ses cellules qui entrent en contact avec les alliinases. Une fois libérée, celle-ci va engendrer la formation d'un composé lacrymonège, volatil et soufré. Les oignons ont effet cette particularité de capter le soufre contenu dans le sol et de le stocker à l'intérieur des cellules, sous la forme d'une molécule appelée "1-propényl-L-cysteine sulfoxyde".

Lorsque le gaz lacrymogène se dégage, il atteint les yeux et au contact du liquide lacrymal, il se transforme en acide sulfurique, particulièrement irritant. Notre cerveau réagit ensuite au quart de tour: il détecte la présence d'un corps étranger et douloureux et le système de production des larmes est dès lors déclenché. Les larmes sont produites abondamment pour pouvoir rincer les yeux.

Alors quoi?

Comment faire alors pour éviter cette soudaine crise de larmes? On préconise d'éplucher les oignons sous un filet d'eau. Puisque la substance lacrymogène est volatile, son effet irritant sera arrêté par l'eau. On peut aussi l'éplucher en le plaçant dans un petit sac en plastique, quoique moins commander. Ou encore, cultiver ses propres oignons dans une terre riche en potassium pour que la plante absorbe moins de soufre.




Nos partenaires