Handicap international a désigné ses Bricoleurs du coeur 2016

10/08/16 à 15:56 - Mise à jour à 16:05

Source: Plusmagazine

Pour la treizième fois, l'organisation Handicap International a récompensé les bricoleurs du coeur, à savoir des personnes qui ont inventé et bricolé un système permettant de faciliter ou d'embellir la vie d'un proche handicapé.

Handicap international a désigné ses Bricoleurs du coeur 2016

© Handicap International / O. Papegnies / COLLECTIF HUMA

Ou quand l'amour rend ingénieux. Un concours auquel s'associe Plus Magazine depuis quelques années, toujours avec énormément de fierté et d'enthousiasme. Car comment rester de marbre devant la combativité et l'énergie positives d'un tel concours ?

" Le but est de diffuser un maximum les inventions via notre site internet, de façon à ce que d'autres puissent en profiter pour les recréer pour eux-mêmes ou leurs proches", explique la coordinatrice du concours, Nicole Luyckx. Sans aucun doute, les inventions primées cette année, qui ne sont pas d'un haut degré de technicité et ne coûtent pas les yeux de la tête en matériel, vont inspirer plus d'une famille...

Une barrière de lit pour Gilles

Olivier Dumoulin, papa d'un enfant handicapé de 10 ans originaire de Namur, a gagné le prix de la catégorie ergonomie pour avoir inventé une barrière de lit transportable et adaptable pour son fils.

Olivier Dumoulin, papa d'un enfant handicapé de 10 ans originaire de Namur, a gagné le prix de la catégorie ergonomie pour avoir inventé une barrière de lit transportable et adaptable pour son fils. © Handicap International / O. Papegnies / COLLECTIF HUMA

Olivier Dumoulin, papa d'un enfant handicapé de 10 ans originaire de Namur, a gagné le prix de la catégorie ergonomie pour avoir inventé une barrière de lit transportable et adaptable pour son fils. Car le petit Gilles souffre d'un lourd handicap physique et mental, au point qu'il n'a pas conscience qu'il peut tomber du lit. A la maison, pas de problème, il dispose d'un lit adapté. Mais en vacances, c'est une autre affaire. "Nous mettions Gilles dans un grand lit, nous déplacions le lit contre le mur puis nous mettions des sacs de l'autre côté pour le sécuriser autant que possible, avant que ma femme ou moi ne le rejoignions pour servir de barrière de lit", se remémore Olivier Dumoulin.

A l'aide de 6 planches d'un mètre de longueur, l'ingénieux papa a alors construit une barrière de lit transportable, robuste et réglable en langueur et largeur de manière à ce qu'elle s'adapte aux lits des locations de vacances. Depuis lors, les vacances des Dumoulin sont devenues nettement moins éprouvantes...

Un repose-pied pliable pour Ingrid

Dans la catégorie pratique, le prix est revenu à Frank Génar de Hove qui a réalisé un repose-pied pliable pour que sa femme puisse se lever de sa chaise roulante et s'y rasseoir en toute sécurité.

Dans la catégorie pratique, le prix est revenu à Frank Génar de Hove qui a réalisé un repose-pied pliable pour que sa femme puisse se lever de sa chaise roulante et s'y rasseoir en toute sécurité. © Handicap International / O. Papegnies / COLLECTIF HUMA

Dans la catégorie pratique, le prix est revenu à Frank Génar de Hove (province d'Anvers) qui a réalisé un repose-pied pliable pour que sa femme puisse se lever de sa chaise roulante et s'y rasseoir en toute sécurité. Car sur les chaises roulantes, le repose-pied est fixe. Or, Ingrid, paralysée des deux jambes à la suite d'un accident il y a deux ans, a récupéré un usage minimal de ses jambes et doit se lever très souvent pour s'entraîner. Mais pas évident de se lever lorsque ce satané repose-pieds traîne dans le chemin. Frank, le mari d'Ingrid, a alors inventé une version repliable qu'Ingrid peut commander en tirant les ficelles placées sur le côté de sa chaise. Dont coût : 88 euros pour une qualité de vie et une sécurité nettement améliorées.

Handicap international a désigné ses Bricoleurs du coeur 2016

© Handicap International / O. Papegnies / COLLECTIF HUMA

Une machine à confettis pour Lylou

David Delabassée de Tournai a remporté le prix de la catégorie design pour avoir construit une machine à confettis pour que sa fille Lylou, 9 ans, atteinte d'une maladie neuromusculaire, puisse participer au carnaval comme toutes les autres petites filles de son âge.

David Delabassée de Tournai a remporté le prix de la catégorie design pour avoir construit une machine à confettis pour que sa fille Lylou, 9 ans, atteinte d'une maladie neuromusculaire, puisse participer au carnaval comme toutes les autres petites filles de son âge. © Handicap International / O. Papegnies / COLLECTIF HUMA

David Delabassée de Tournai, a remporté le prix de la catégorie design pour avoir construit une machine à confettis pour que sa fille Lylou, 9 ans, atteinte d'une maladie neuromusculaire, puisse participer au carnaval comme toutes les autres petites filles de son âge. Les confettis sont stockés dans un réservoir fixé sur le fauteuil roulant et soufflés par un souffleur de jardin que Lylou contrôle grâce à un interrupteur adapté à ses capacités physiques. Une invention née de l'amour du Papa pour sa fille, pleine de gaîté et d'émotion. On a entendu que d'autres allaient s'en inspirer pour offrir eux aussi une vraie et joyeuse sortie de carnaval à leurs enfants.

Un système de séchage pour les roues de la chaise de Marc

Des étudiants de la haute école de Howest (Courtrai) ont créé un système de séchage pour les roues d'une chaise roulante, celle de Marc, 64 ans, en chaise depuis l'adolescence, et ont ainsi remporté le prix de la catégorie écoles.

Des étudiants de la haute école de Howest (Courtrai) ont créé un système de séchage pour les roues d'une chaise roulante, celle de Marc, 64 ans, en chaise depuis l'adolescence, et ont ainsi remporté le prix de la catégorie écoles. © Handicap International / O. Papegnies / COLLECTIF HUMA

Des étudiants de la haute école de Howest (Courtrai) ont créé un système de séchage pour les roues d'une chaise roulante, celle de Marc, 64 ans, en chaise depuis l'adolescence, et ont ainsi remporté le prix de la catégorie écoles. Car oui, aviez-vous déjà pensé à ça ? Lorsqu'on prend une douche et qu'on regagne sa chaise pour ensuite revenir dans le living, bonjour les traces de pneus mouillés. Et on ne vous dit pas l'état des pneus après une balade dehors lorsqu'il a plu. Les étudiants ont donc imaginé une plateforme à rouleaux qui fait office de tapis et sèche la toute la roue sans occuper trop d'espace.

Le porte-livre de la mamy de Nette

Le public a pu voter pour une invention et a choisi le porte-livre que Nette Dedapper, 12 ans, de Nijlen, a créé pour sa grand-mère paralysée depuis un accident de vélo.

Le public a pu voter pour une invention et a choisi le porte-livre que Nette Dedapper, 12 ans, de Nijlen, a créé pour sa grand-mère paralysée depuis un accident de vélo. © Handicap International / O. Papegnies / COLLECTIF HUMA

Pour la première fois cette année, le public a pu voter pour une invention (8.529 votes uniques, un succès incroyable !) et a choisi le porte-livre que Nette Dedapper, 12 ans, de Nijlen (Anvers), a créé pour sa grand-mère paralysée depuis un accident de vélo. Grand-mère qui adore la lecture, mais ne parvient pas à tenir un livre ouvert et à tourner les pages. Nette a inventé le porte-livre dans le cadre d'un projet scolaire. Elle l'a entièrement fabriqué elle-même avec l'aide de son papy pour trouver les bons matériaux et scier la plaque en triplex. Son papa l'a aidée pour dessiner les croquis. Bref, un beau travail d'équipe avec beaucoup d'amour pour diriger le chantier!

Handicap international a désigné ses Bricoleurs du coeur 2016

© Handicap International / O. Papegnies / COLLECTIF HUMA

Nos partenaires