Faut-il mentir sur son âge?

03/11/16 à 11:39 - Mise à jour à 11:39

Source: Plusmagazine

Le savoir-vivre exige de ne jamais demander son âge à une femme. Cette forme de politesse est-elle toujours d'actualité ?

Faut-il mentir sur son âge?

© Getty Images/iStockphoto

Cette année, j'ai fêté mon anniversaire avec mes proches mais aussi en compagnie de personnes que je n'avais encore jamais rencontrées. Parmi elles, certaines voulaient savoir combien de bougies comptait mon gâteau... Une question prévisible, certes, mais bien indiscrète ! En effet, lorsqu'on avoue son âge, il y a de fortes chances que tout le monde hoche la tête en silence, ce qui signifie qu'on fait son âge, voire plus ! J'ai donc répondu : "C'est un secret !" Une réaction ridicule aux yeux de certains qui m'ont rétorqué "Il n'y a aucune raison qu'une femme ait honte de son âge". C'est sans doute vrai et j'ai dû passer pour une ringarde...

Ceci étant dit, les femmes - pour les hommes, la situation est bien différente - ne passent-elles pas réellement au second plan une fois qu'elles ont 40, 50 ou 60 ans ? Les médias n'entretiennent-ils pas le mythe de la jeunesse ? Ne sommes-nous pas perçues différemment une fois notre âge dévoilé ? Est-ce vraiment un hasard si la plupart des femmes continuent à mentir à propos de leur âge sur les sites de rencontres, de peur d'être exclues du "marché" ? Et pourquoi les gens sont-ils si curieux de connaître notre âge ? Après tout, on ne demande jamais le poids ou la taille de quelqu'un...

Briser les tabous

"Le principe même du savoir-vivre est d'éviter de mettre les gens dans l'embarras. Ainsi, si vous craignez de mettre une femme mal à l'aise en lui demandant son âge, évitez de lui poser la question, conseille Brigitte Balfoort, journaliste et spécialiste en savoir-vivre. L'âge est effectivement du ressort du domaine privé. Ce qui ne m'empêche pas de penser que cacher son âge n'a plus de sens. Nous devrions être fières de notre âge, quel qu'il soit. Pour quelle raison devrions-nous nous sentir exclues ? C'est aux femmes de briser le tabou de l'âge. Moi, je suis fière de mon âge. J'ai 54 ans et j'ai plus de maturité que lorsque j'en avais 25. Il n'y a pas que les hommes qui gagnent en sagesse avec l'âge !

Ce sont les médias qui nous font croire que nous passons au second plan dès 40 ans, lorsque notre fertilité décroit. Or, avec un peu de chance, il nous reste encore quarante ou cinquante ans à vivre. Oui, la jeunesse nous quitte et nos traits se marquent, mais on ne peut pas y faire grand chose. Il faut apprendre à aimer ses rides car chacune d'elles raconte l'histoire de notre vie. Une jeune femme de 20 ans n'en a peut-être pas encore mais elle a d'autres soucis, comme son avenir par exemple. "

Un sentiment de fierté

Les femmes continuent pourtant d'être jugées sur leur apparence physique. "La société cultive l'apparence des femmes depuis toujours, analyse Brigitte Balfoort. Pour plaire, nos grands-mères et les générations qui les ont précédées n'avaient que leur apparence physique et leur aptitude aux tâches domestiques. Nous sommes plus chanceuses. Les femmes sont désormais présentes en politique et dans le monde des affaires. Nos compétences et nos qualités valent bien plus qu'un kilo en trop ou une année de plus. Heureusement, les femmes s'insurgent contre la dictature de la jeunesse. La Reine d'Angleterre ou Hillary Clinton qui se porte candidate à l'élection présidentielle devraient être des modèles pour toutes les femmes. Cela ne signifie pas, bien sûr, qu'il ne faut pas prendre soin de soi. Il n'y a rien de plus beau qu'une femme à l'apparence soignée et fière de son âge !"

Une origine biologique

"L'obsession des femmes vis-à-vis de leur âge est également d'origine biologique, explique Dirk Draulans, 59 ans, biologiste et journaliste au newsmagazine Knack. Leur fertilité est maximale à 24 ans, avant de baisser progressivement jusqu'à la ménopause. Chez les hommes, l'âge joue un rôle moins important puisque leur fertilité reste plus ou moins constante tout au long de leur vie. Ce qui explique en partie pourquoi les hommes sont attirés par des femmes jeunes. On remarque néanmoins une évolution depuis que les femmes ont acquis l'indépendance financière. Avant, elles dépendaient davantage des hommes et leur jeunesse était donc indispensable si elles souhaitaient fonder une famille. Une fois passé un certain âge, elles étaient aussi marquées par les lourdes tâches qu'elles accomplissaient à la maison. Aujourd'hui, les femmes gagnent leur vie, ont une vie intéressante et, grâce à la mode et aux cosmétiques, parviennent à paraître plus jeunes qu'elles ne le sont. Il est désormais plus difficile pour les hommes d'estimer l'âge d'une femme."

Des femmes de pouvoir

Le fait que les femmes se laissent plus facilement séduire par des hommes de pouvoir et d'influence n'est un secret pour personne. Mais l'inverse est-il également vrai ? Depuis que des femmes occupent des fonctions supérieures, les hommes les préfèrent-ils aux " jeunettes " ? "Moi oui, répond Dirk Draulans. Je trouve les femmes aux profils professionnels élevés plus intéressantes. Je n'ai jamais imaginé avoir une relation avec une femme beaucoup plus jeune que moi. J'avoue ne pas comprendre certains hommes. L'un de mes amis a recommencé sa vie avec une femme bien plus jeune que lui et je trouve sa situation assez ridicule. Tout reprendre à zéro avec une femme plus jeune qui souhaite des enfants alors que les vôtres viennent à peine de quitter la maison, c'est dingue !

Beaucoup d'hommes prétendent aussi ne pas pouvoir lutter contre leur nature biologique. C'est pourtant possible! En faisant preuve d'un peu d'ouverture d'esprit, on trouve des aspects tout à fait charmants chez une femme plus mûre. La pilule est d'ailleurs la meilleure preuve de la suprématie de la culture sur la biologie. Les rapports sexuels ne sont plus envisagés dans un but reproductif mais uniquement dans un but charnel. "

Nos partenaires