En vacances, on ne part pas sans la trousse à pharmacie de Médor !

14/07/15 à 13:29 - Mise à jour à 13:29

Si vous partez en vacances avec votre animal de compagnie, gardez une petite place dans vos bagages pour sa trousse à pharmacie !

En vacances, on ne part pas sans la trousse à pharmacie de Médor !

La plupart des accessoires utiles s'achètent en grande surface à moindre coût, mais certains devront vous être prescrits par votre vétérinaire avant votre départ. N'oubliez toutefois pas de prendre le carnet de santé de votre animal ainsi que les coordonnées du vétérinaire habituel. Arrivé sur votre lieu de villégiature, renseignez-vous également sur le service vétérinaire d'urgence le plus proche. Ne pratiquez pas l'automédication avec des médicaments à usage humain : pas d'Aspirine, pas de Dafalgan ni d'Ibuprofene pour nos boules de poils !

Contre les plaies

- Pour nettoyer les plaies, un désinfectant est nécessaire. Celui-ci sera à base d'iode ou de Chlorhexidine, car ils ont l'avantage de ne pas piquer. De l'eau oxygénée, pour ses propriétés moussantes, fera aussi bien l'affaire.

- Pensez aussi à prendre des compresses, une bande Velpeau, un bandage auto-fixant. Evitez le coton qui peut laisser des fibrilles, gênantes et irritantes. Quant au bandage, on s'abstiendra de trop le serrer. La bande auto-adhésive ne sert qu'à maintenir la compresse sur la plaie.

- Une pommade cicatrisante peut s'avérer utile.

- Ainsi que des comprimés contre la douleur.

Contre les parasites

- Le crochet à tiques est l'accessoire indispensable, qu'on soit en vacances ou pas. Vendu en pharmacie et en grande surface, il permet d'ôter les tiques facilement, complètement et sans douleur.

- Un traitement antiparasitaire en fonction des parasites présents sur votre lieu de vacances. Appliquez-le sur votre animal quelques jours avant votre départ. Renouvelez l'opération sur place si nécessaire.

- Un vermifuge sera également le bienvenu sur conseil du vétérinaire.

Divers

- Prévoyez un lien plat pour maintenir fermée la gueule de votre animal, vous éviterez ainsi des morsures éventuelles. Un chien ou un chat qui souffre se débat et devient dangereux, même envers son maître.

- Une pince à épiler peut être utile pour ôter des épillets (petite graine de graminée sauvage) enfoncés dans la fourrure, les pattes ou dans les oreilles.

- Un thermomètre électronique digital à embout souple sera d'une grande aide si vous devez préciser au vétérinaire la température de votre chien ou chat. Pour prendre leur température, il faut introduire la sonde métallique du thermomètre dans l'entrée de l'anus. La température normale d'un chien et d'un chat se situe entre 38 et 38,5°C. Un museau chaud ou froid n'est pas une indication de fièvre.

- Une paire de ciseaux, toujours pratique !

- Du sérum physiologique pour rincer une plaie.

- Une gamelle pliable arrivera à point nommé en cas de canicule, tout comme le spray brumisateur.

- Une seringue (sans aiguille) : accessoire précieux pour faire avaler un médicament à un animal récalcitrant.

- Du charbon activé végétal, puissant désinfectant, antitoxique et anti-poissons, qui fera office de pansement gastro-intestinal.

- Une paire de gants en caoutchouc jetables.

- Un traitement anti diarrhéique.

Nos partenaires