En Belgique, le bio attire surtout les célibataires de plus de 40 ans

26/04/16 à 13:28 - Mise à jour à 13:27

Les Belges marquent de plus en plus leur intérêt pour les produits bio, la vente de ces derniers connaissant une hausse constante. Toutefois, les personnes seules et âgées de plus de 40 ans représentent la plus grande part de marché pour le secteur. C'est ce qui ressort du dernier rapport du VLAM, l'Office flamand d'Agro-Marketing.

En Belgique, le bio attire surtout les célibataires de plus de 40 ans

© iStock

En 2015, les dépenses consacrées aux produits biologiques ont augmenté d'au moins 18% à 514 millions d'euros. Il s'agit de la plus forte hausse depuis des années, alors que les dépenses portant sur l'alimentation en général n'ont crû que d'1,1%. Cette progression s'explique principalement par une fréquence d'achat plus soutenue.

Qui sont les acheteurs bio?

En chiffres absolus, il apparaît que les familles plus aisées avec enfants et les pensionnés bénéficiant d'une retraite confortable sont les personnes qui se tournent davantage vers le bio: ils représentent la moitié des dépenses consacrées au bio, alors qu'ils ne constituent que 39% de la population totale. La hausse la plus frappante de ces sept dernières années s'inscrit même chez les célibataires de plus de 40 ans. Ils consacrent environ 4% de leurs revenus aux produits bio. Au contraire, les familles avec enfants et aux revenus limités ne dépensent qu'un petit pourcent pour ce genre de produits.

Les produits frais biologiques sont en moyenne un tiers plus cher que l'alimentation classique. Cette différence de prix s'est stabilisée au fil des ans.

Nos partenaires