En 2013, près de 600 tonnes de vieux médicaments rapportés en pharmacie

29/09/14 à 12:44 - Mise à jour à 12:44

Vous avez rapporté près de 600 tonnes de médicaments auprès de votre pharmacien en 2013. Depuis septembre 2005, il est en effet obligatoire de ramener ses médicaments périmés ou non utilisés dans une pharmacie. Ces médicaments représentent un risque pour la santé et l'environnement.

En 2013, près de 600 tonnes de vieux médicaments rapportés en pharmacie

Seules les pharmacies sont habilitées à récolter les vieux médicaments ou ceux qui n'ont pas été consommés. Pas question donc de les jeter dans les toilettes, les poubelles ou la nature! L'année dernière, 598.283 kilos de ces médicaments ont ainsi été récoltés et recyclés selon des normes strictes

Que rapporter?

Avant de ramener vos vieux médicaments, il convient de respecter quelques règles relatives au tri des déchets. Ainsi, les flacons en verre vides et débarassés de leur bouchon sont à jeter dans des bulles à verre, tandis que les boîtes en carton, vides également, et les notices doivent être jetées avec les papiers-cartons. Vous ne pouvez rapporter à la pharmacie que les comprimés, les suppositoires et autres capsules non consommés dans leur emballage alvéolé (blister). Les restes de pommades, dans les tubes, les fonds de sirops, les médicaments liquides (gouttes nasales et auriculaires) dans leur flacon, les fonds de sprays et de flacons pour aérosol (sans l'emballage extérieur en carton ni la notice en papier) doivent également être déposés auprès de votre pharmacien.

Nocif pour l'environnement

En vidant vos bouteilles de sirop dans les toilettes ou dans l'évier ou en jetant les comprimés avec les ordures ménagères, vous polluez davantage les eaux usées et l'environnment en général avec des produits chimiques qui peuvent avoir un effet nocif sur la nature. Donc aucun contenant ne doit être vidé avant d'être rapporté: si un flacon contient encore un médicament liquide ou si des comprimés se trouvent encore dans le blister, vous les rapportez tels quels. S'ils sont vides, vous procédez au tri sélectif. Les médicaments périmés ou non consommés ne doivent pas nécessairement être rapportés là où ils ont été achetés. Ces règles sont également valables pour les médicaments vétérinaires et homéopathiques.

Seringues et aiguilles usagées

Lorsque les injections sont effectuées chez vous par une infirmière ou un médecin, ceux-ci ont l'obligation de reprendre les dispositifs d'injection usagés. En revanche, si vous pratiquez vous-mêmes vos injections, vous devez ensuite jeter les aiguilles dans un petit container prévu spécialement à cet effet, en vente chez votre pharmacien. Dès qu'il est plein, vous devez l'apporter dans une déchetterie, tandis que la seringue peut être jetée avec les ordures ménagères courantes.

En 2013 ...

... les habitants de la Flandre ont rapporté 317;090 kg de médicaments périmés ou non consommés. La Wallonie détient quant à elle le record du ratio par habitant avec une moyenne de 62,2 grammes de médicaments déposés dans les officines.

Nos partenaires