Conseils pour se constituer une cave à vins

17/09/10 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Les foires aux vins débarquent dans la plupart des supermarchés du pays, les mois de septembre et octobre sont l'occasion de faire de bonnes affaires et de se constituer une bonne cave.

Avant toute chose, il est utile de se poser quelques questions. Quel est votre objectif, conserver le vin durant plusieurs années ou le consommer dans l'année. Quel est votre budget et combien de bouteilles consommez-vous par an ? Quel endroit peut accueillir vos bouteilles et est-ce dans la durée. Car si vous comptez déménager, différez votre projet de cave car les vins n'aiment pas le mouvement, ni les changements de températures.

Tout d'abord, quel est l'endroit idéal pour se constituer une cave. De ce choix dépendra la bonne conservation et le bon vieillissement de vos vins. Sans cela, vos investissements pourraient vite être perdus. Pour une bonne cave, il faut que 4 grandes conditions soient remplies : l'obscurité, le taux d'humidité, un lieu sans vibration et sans odeur.

- Le vin n'aime pas la lumière, et principalement le vin rouge. Songez donc à placer une petite ampoule qui éclairera légèrement toute la pièce ou une lumière indirecte plutôt qu'un grand néon. La température de cette pièce ne peut pas varier brusquement et doit se situer idéalement entre 10 et 12 °. Vous pourrez conserver un vin rouge durant 5 ans à 18°, il tiendra 15 ans à 15°. Les vins naturels se conservent moins longtemps, l'idéal est de les maintenir à 10°. Les vins moelleux sont plus tolérants.
- Le taux d'hygrométrie (taux d'humidité) doit se situer entre 60 et 70 %. Une humidité qui passerait souvent sous les 60 % assécherait les bouchons qui laisseraient passer l'air dans les bouteilles.
- Evitez de placer vos bouteilles dans un endroit qui souffre de vibrations (passage du tram, du train ou des voitures) le vin y vieillit bien plus rapidement.
- Evitez les odeurs fortes de type peinture ou essence, ces odeurs peuvent se transmettre via le bouchon.

Si vous n'avez pas la chance de posséder une cave, vous pourrez placer vos bouteilles dans un placard. La méthode est spartiate mais elle vous permettra de conserver votre vin quelques mois. Empilez-y vos bouteilles ou vos cartons et recouvrez-les d'une couverture. Préférez un placard en bois plutôt que métallique qui sera plus sensible aux vibrations et aux variations de températures.

Il existe également des armoires à vins électriques, sorte de frigo à vins, pour une conservation en appartements. Ce type d'équipement est bien pour une consommation à court terme, dans l'année.
Rangez vos vins à l'horizontale sur des rayons métalliques, en bois ou des claies. Les vins blancs peuvent être rangés près du sol tandis que les rouges doivent être au-dessus. Les vins de garde peuvent être rangés derrière les vins à consommation rapide. Placez vos spiritueux debout afin que l'alcool n'attaque pas le bouchon. En général, il est conseillé de changer les bouchons après 12 ans.

Comment organiser votre cave ?

Vos achats doivent être guidés par vos goûts et votre mode de consommation. Si vous consommez du vin chaque jour, pas la peine d'acheter une grosse quantité de vins à vieillir. Il est bon d'avoir les 3 couleurs dans sa cave, de varier les styles de vins ainsi que les régions d'origine afin de ravir tous les palais qui s'inviteront à votre table. Cependant, le rosé se conserve moins bien, achetez-le en moindre quantité.
Tâchez également de varier les durées de garde : les vins à boire rapidement, les vins de moyenne et de longue garde.
Mais quand on démarre, on peut piocher des vins au hasard (dans ce cas n'achetez qu'une bouteille à la fois), l'idéal est bien entendu de les goûter soit chez un caviste soit lors de ces foires aux vins organisées par les grandes surfaces qui s'accompagnent souvent de séance de dégustation. N'hésitez pas non plus à poser des questions autour de vous voire commencez par copier la cave d'un de vos amis ou collègues qui a des goûts proches des vôtres.
Vous pouvez également commencer par les valeurs sûres Moulis, Haut Medoc, Bergerac, Languedoc, Alsace, Côte du Rhône, Bourgueil, Chinon ainsi que quelques appellations internationales...

Il est généralement conseillé de tenir un livre de cave, indispensable pour gérer les entrées et sorties de vos bouteilles.
Notez les références complètes de chaque vin : nom, région, appellation, millésime
Notez le lieu d'achat et la date d'entrée dans votre cave, le prix d'achat et le nombre de bouteilles acquises, date de consommation idéale :
Notez également les commentaires que vous avez à faire lorsque vous l'avez dégusté.
Ce livre vous permettra au fil du temps d'ajuster vos commandes et le temps de vieillissement. Il est également conseillé de conserver les factures des vins de valeur.
Dans le cas où votre cave est grande, vous pouvez également prévoir un plan de cave avec un classement alphanumérique.

Que peut-on lire sur une étiquette ?

La nature du vin:

  • vin de table (ou vin de consommation courante, VCC),
  • vin de pays (VDP),
  • vin délimité de qualité supérieure (VDQS, aux portes de l'AOC),
  • vin d'appellation d'origine contrôlée (AOC, appellation garantie) et sa zone de production

Le degré d'alcool exprimé en %. Les vins passant sous les 12% sont considérés comme légers. Pour les moelleux ou liquoreux, visez plus de 13,5%. Les rosés tournent autour de 12%

Le volume

Le nom de l'embouteilleur : " mis en bouteille au château, au domaine ou à la propriété " sont équivalents et signes de sérieux

La couleur

La teneur en sucre (sec, demi-sec, doux, moelleux, liquoreux)

Le cépage : uniquement s'il constitue 100% de la vendange (en France)

Le type de vinification (vin sur lie, vin de paille, vin jaune, vendanges tardives)

La classification (grand cru, cru classé) ou les distinctions (cru bourgeois, cru artisan) qui s'appliquent uniquement aux millésimes primés dans un concours ou une sélection officielle.

Le nom du château, du cru, du domaine, de la propriété, du clos ou de la marque

Le millésime : si c'est le cas, le vin doit provenir uniquement de l'année de vendange mentionnée. Il indique le début de la période de garde. Méfiance s'il n'y a pas de millésime, il y a risque de mélange de vins d'années différentes ! Par ailleurs, le millésime n'est pas un indicateur absolu. Une année peut être réputée et une production particulière ratée

La réglementation européenne a fait ajouter la mention " contient des sulfites " lorsque le vin contient plus de 10 mg/l de SO2.

Les vins issus de l'agriculture biologique se verront également apposés le logo AB

Les dates des foires aux vins

Intermarché (7-26 septembre)
Carrefour Hyper (15 septembre-2 octobre)
Carrefour GB/Market (29 septembre-19 octobre)
Colruyt (15 - 28 septembre)
Delhaize ( 9-29 septembre)
Champion-Mestdagh (13 septembre - 3 octobre)

Quelques liens utiles:

http://www.guideduvin.com/
http://www.hachette-vins.com/
http://www.vinogusto.com/fr
http://www.1001degustations.com/

Nos partenaires