Comment choisir la haie appropriée à mon jardin ?

22/11/17 à 12:58 - Mise à jour à 12:57

Basse et fleurie ou généreuse et gourmande ? Occultante ou écologique ? Avant de planter votre haie, pensez à la fonction qu'elle aura dans votre jardin mais aussi à l'entretien qu'elle réclamera après.

Comment choisir la haie appropriée à mon jardin ?

© Getty Images/iStockphoto

Basse et fleurie

L'objectif: Marquer les différents espaces du jardin (terrasse de plain-pied, massif d'arbustes, allée...) sans obstruer la vue, tout en profitant des diverses oraisons. Un pari facile à tenir en choisissant des arbustes en mélange, colorés et à petit développement, que vous maintiendrez aisément à moins d'1 mètre de hauteur.

Les bonnes plantes: Le berberis pourpre, l'abélia, le rosier Emera, le fusain panaché, la spirée, le caryopteris, la lavande, la santoline, le romarin prostré, le ciste, le lilas à petites feuilles, l'hibiscus, le choisya et le cognassier du Japon.

L'astuce: Pour donner de la force à votre composition, plantez les arbustes en quinconce à 70cm de distance. Répétez le même module de plantes tous les 5 mètres pour rythmer la haie.

Conseil d'entretien: Pour éviter les mauvaises herbes, glissez entre les arbustes des plantes couvre-sol (bugle rampante, épimède, lamier par exemple) avant de recouvrir la terre d'une couche de paillettes de lin.

Généreuse et gourmande

L'objectif: Planter une haie en mélange, qui vous donnera à grappiller des petits fruits et vous offrira de belles récoltes. Grâce à la variété des arbustes et à leur densité, ce véritable garde-manger limite en même temps les vis-à-vis et assure un bon effet coupe-vent. Facile d'entretien, cette haie évoluera harmonieusement, tout en se régénérant très naturellement.

Les bonnes plantes: Le framboisier, le loganberry, la mûre sans épines Thornless, le cassissier, le groseillier, le mirabellier, le sureau, le noisetier, le cognassier, le néflier et l'amélanchier du Canada.

L'astuce: Au premier plan, installez les petits fruits que vous pourrez palisser sur un fil tendu entre des piquets. Les autres arbres formeront un rideau de verdure à l'arrière-plan, pouvant atteindre 5 mètres de hauteur.

Conseil d'entretien: Paillez avec du BRF (bois raméal fragmenté) qui gardera le sol frais tout en limitant les mauvaises herbes.

Libre et parfumée

L'objectif: Composer une haie avec des arbustes (de 50 cm à plus de 3 m) qui diffusent leurs fragrances toute l'année. Sélectionnez les variétés compatibles et qui nécessitent peu d'entretien. Pour un résultat satisfaisant, prévoyez de la place, soit une bande de terrain d'environ 2,50 mètres de large.

Les bonnes plantes: Le chèvrefeuille d'hiver, l'éléagnus ebbingei, l'oranger du Mexique, le rosier Roseraie de l'Hay, le seringat, le lilas, le clérodendron, l'osmanthus, le mahonia, le romarin, le chimonanthe, le groseillier à fleurs jaunes et le laurier fleur.

L'astuce: Laissez une bande engazonnée, de la largeur de votre tondeuse, de chaque côté de la haie pour faciliter les tailles.

Conseil d'entretien: Simplifiez-vous la tâche en taillant chaque arbuste une fois sa oraison terminée.

Express et occultante

L'objectif: Obtenir rapidement une cloison végétale assez dense pour se protéger des regards, du vent, et réduire les nuisances sonores. Optez dans ce cas pour une haie classique composée d'une même espèce de conifères ou de feuillus à feuillage persistant, voire marcescent (l'hiver, les feuilles sèches persistent sur l'arbuste). Cet écran formel exigera plusieurs tailles annuelles pour se maintenir àmoinsde2mdehaut.

Les bonnes plantes: Le laurier-tin, le laurier palme, le photinia, l'éléagnus, le chèvrefeuille arbustif, le griselinia littoralis, le myrte, le hêtre pourpre, le charme, le cyprès de Leyland, le thuya.

L'astuce: Respectez un écart minimum de 1,50 mètre entre chaque plant. Au départ, l'espacement semble énorme mais il sera rapidement comblé.

Conseil d'entretien: Effectuez entre deux et quatre tailles par an à la cisaille afin de ne couper que les jeunes pousses et forcer ainsi la haie à se densifier. Autrement, sa forme sera plus difficile à rattraper.

Écologique et sans contrainte

L'objectif: Créer une haie champêtre qui offrira gîte et couvert aux oiseaux, papillons, pollinisateurs et insectes auxiliaires du jardinier. Un équilibre délicat, qui exige des essences vigoureuses ou locales. La haie (4 m et plus) poussera librement et pourra même être rasée tous les dix ans pour repartir de plus belle. Vous pourrez ainsi récupérer du petit bois de chauffage ou obtenir un paillage naturel après broyage.

Les bonnes plantes: L'érable champêtre, le sureau, le fusain d'Europe, l'aubépine, le prunellier, le lilas, la viorne obier, le troène, l'églantier, le noisetier, le merisier, le mirabellier, le houx et le bouleau.

L'astuce: Plantez les arbres à minimum 5 mètres de distance, puis créez des volumes tout autour avec les arbustes. Une implantation sur bâche de culture stimulera efficacement la croissance des jeunes plants, tout en limitant l'arrosage.

Conseil d'entretien: Taillez les rameaux verticaux et vigoureux pour obliger la haie à se densifier.

Nos partenaires