Belle-mère et belle-fille: oui, ça peut marcher !

25/04/18 à 10:07 - Mise à jour à 10:07
Du Plusmagazine du 19/04/18

Quelle est donc la nature du lien si particulier qui unit une belle-mère à sa belle-fille ? Existe-t-il une recette pour que ce lien soit une source de partage, d'amour, de complicité plutôt qu'un générateur de rivalité et de souffrance ?

Intrusive, envahissante, jalouse, possessive, surprotectrice, angoissée, étouffante... Brrr, ça en fait quand même beaucoup pour une belle-maman qui, paradoxalement, porte un aussi beau titre ! Nous avons demandé à Diane Drory, psychologue et psychanalyste, de nous éclairer sur la nature du lien si complexe et délicat qui unit, et désunit, une belle-mère et sa belle-fille. Elle nous fait remonter le temps jusqu'à un mode organisationnel dont on s'inspire encore de nos jours. " Pendant des milliers d'années, la femme a assumé la charge vitale de maintenir le feu allumé, raconte-t-elle. C'est de là que vient l'expression " femme au foyer ". Chaque foyer est porteur de particularités, d'habitudes et de valeurs qui se transmettent principalement de femme à femme, plus précisément de mère à fille. Quand elle se marie, une fille amène souvent l'homme dans sa famille et sa tradition. Elle reste généralement proche de sa mère et s'en inspire davantage que de sa belle-mère. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 2 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés de Plus Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles de Plusmagazine.be.

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires