Anne Vanderdonckt
Anne Vanderdonckt
Directrice de la rédaction
Opinion

22/08/17 à 17:08 - Mise à jour à 23/08/17 à 16:15

Avant l'heure, c'est l'heure !

"Vivre dans l'instant présent ! Oui mais l'instant présent de quelle année ?"

Avant l'heure, c'est l'heure !

© Getty Images/iStockphoto

Elle flottait comme une apparition dans ses longues robes fluides de sexagénaire coquette.

Chaque matin, alors que je longeais la plage pour aller acheter croissants et baguette dans cette petite station balnéaire normande léchée par une mer opaline, je la voyais interpeller un passant, comme elle l'avait fait avec moi : " Quel jour est-on aujourd'hui ? " Elle n'avait pas l'air de souffrir de désorientation, mais allez dire. Peut-être cherchait-elle ainsi à faire un brin de causette ou tout simplement à établir un contact fût-il fugace.

" Quelle année est-on ? " C'est la question que je poserais à mon tour. Car je n'ai pas encore tiré tout le suc de mes souvenirs de vacances 2017 que, déjà, me voilà en chasse pour un gîte en juillet 2018. Le marché est en effet tel qu'il devient extrêmement ardu, je vous parle d'expérience, de louer une maison confortable, joliment meublée, bien située et qui, si vous ne lancez pas la recherche dès votre retour, ne vous coûte pas deux bras (j'ai mis la barre à un bras, comment faire autrement vu l'actuel rapport entre l'offre et la demande). Quelles seront mes envies l'an prochain ? Quelle sera ma vie en 2018 ? Je n'en ai pas la moindre idée, mais j'ai repéré un gîte où il fera bon déguster des huîtres du pays au goût de noisette et il ne faut pas que je tarde à le bloquer. Le souvenir de hier n'est pas encore digéré que déjà je me délecte avec une gourmandise hors de saison les promesses estivales de demain.

Rien pour étonner les amateurs de sports d'hiver qui, habitués à réserver leurs vacances au ski en septembre, doivent désormais le faire en juillet, eux aussi sous la pression de l'offre et de la demande. Et des tour-opérateurs qui proposent de convaincantes réductions comme autant d'appâts ... dès le mois d'avril. Le last minute est devenu le first minute ! Comme les gadgets d'Halloween viendront côtoyer les cahiers et stylos de la rentrée dans les magasins. Comme les boules et guirlandes de Noël garniront les rayons déco avant le passage de saint Nicolas. Saint Nicolas qui lui-même... Etc. Sale temps pour les procrastinateurs (20 % des adultes occidentaux, selon les dernières estimations).

Et pendant ce temps-là, que nous prescrivent, unanimes, les spécialistes du bien-être pour vivre mieux ? De vivre dans l'instant présent. Pourriez-vous préciser, doc : l'instant présent de quelle année ?

Nos partenaires